Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Sommaire

  • : centrafrique-presse
  • : informations générales sur la république centrafricaine et l'Afrique centrale
  • Contact

Recherche

Liens

2 avril 2020 4 02 /04 /avril /2020 14:43
Léger remaniement du gouvernement centrafricain

 

 

Par : LIANG Chen  French.china.org.cn  le 02-04-2020

 

La République centrafricaine a procédé mercredi à un léger remaniement du gouvernement, selon un décret présidentiel publié mercredi.

L'ancien chef rebelle Armel Ningatoloum Sayo devient ainsi ministre de la Modernisation de l'administration et de l'Innovation du service public, en lieu et place d'un autre chef rebelle, Martin Koumtamadji, qui a renoncé à ce poste.

Le ministre de l'Elevage et de la santé animale, Amidou Bi Aliou, cède sa place à Hassan Bouba Ali. Ces deux personnalités sont toutes deux membres du mouvement rebelle Unité pour la paix en Centrafrique (UPC).

Le ministre délégué auprès du ministre de l'Administration du territoire et de la Décentralisation, Issa Bi Amadou, qui est proche du groupe armé 3R (Retour, Réclamation et Réhabilitation), est remplacé par Baba Amazoda Tala. Le colonel Koagou Achille Ismaël est nommé ministre délégué au ministre du Désarmement, Démobilisation, Réintégration et Rapatriement (DDRR).

 

Source: Agence de presse Xinhua

 

 

Centrafrique : Réaménagement technique du gouvernement à quelques mois des élections

 

https://www.radiondekeluka.org/ jeudi 2 avril 2020 11:50

 

Le gouvernement du Premier ministre Firmin Ngrebada vient de subir un réaménagement technique. Le décret y relatif a été lu ce mercredi 1er avril sur les ondes de la station nationale.

Armel Sayo, patron du mouvement Révolution Justice, le premier mouvement a désarmé ses hommes depuis le lancement du processus le 17 décembre 2019 à Paoua devient ministre de la Modernisation de l'Administration. Il était jusque-là, ministre délégué à la Jeunesse Pionnière Nationale. Il remplace donc, Abdoulaye Miskine du FDPC, nommé au sortir des discussions d'Addis-Abeba en 2019, poste qu'il n'a jamais occupé jusqu'à son arrestation en octobre 2019 au Tchad.

Le ministère de l'Elevage a un nouveau locataire, il s'agit de Hassan Bouba Ali qui succède à Amadou Bi Aliou, tous deux, cadres de l'UPC d'Ali Darassa. En outre, le ministre délégué à l'Administration du territoire, ancien ministre conseiller du président de la République, Issa Bi Amadou quitte ses fonctions au profit de Baba Amazouda Tala issu des 3R.

Le président de la République a aussi renforcé le gouvernement en nommant un militaire au ministère délégué au Désarmement. Il s'agit du Colonel Kouagou qui occupe le poste vacant depuis le départ du gouvernement du colonel Bienvenu Noël Selesson.

Ce réaménagement technique intervient à quelques mois des élections groupées et dans un contexte où certains membres du gouvernement sont secoués par des affaires présumés de faux passeports et conspiration d'atteinte à la sûreté intérieure de l'Etat.

Le gouvernement réaménagé a plusieurs défis dont la gestion de la crise sanitaire, notamment la pandémie du Coronavirus, l'organisation des prochaines élections et la pacification du pays par le processus DDRR.

Partager cet article

Repost0
Centrafrique-Presse.com