Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Sommaire

  • : centrafrique-presse
  • centrafrique-presse
  • : informations générales sur la république centrafricaine et l'Afrique centrale
  • Contact

Recherche

Liens

9 août 2017 3 09 /08 /août /2017 22:48
Nouvelles nationales sur RJDH
Nouvelles nationales sur RJDH
Nouvelles nationales sur RJDH
Nouvelles nationales sur RJDH

 

 

 

Centrafrique : Des ex-combattants se lèvent contre la FAO

 

 

PAR NINA VERDIANE NIABODE LE 9 AOÛT 2017

 

 

BANGUI, 09 Août 2017 (RJDH)… Les ex-combattants Anti-Balaka et Séléka sont mécontents depuis lundi de la FAO. Ils exigent de cette institution les kits dans le cadre de réduction des violences communautaires dont la FAO est chargée de la mise en œuvre.

 

Ils étaient 766 ex-combattants, hommes et femmes à suivre, durant trois mois, une formation dans les filières mécanique, agriculture et élevage. Ceci dans le cadre du projet de réduction des violences communautaires financé par la Minusca en collaboration avec la section DDRR, pour la mise en œuvre de son programme pré-DDR.

 

Ce projet se propose d’offrir des alternatives au recours à la violence aux éléments des groupes armés qui acceptent de déposer volontairement les armes et de participer à des activités d’intérêt communautaire ou génératrices de revenu, «  nous avions été identifiés par la Minusca qui a bien accepté de soutenir notre réinsertion à travers le financement de ce projet. Nous avons été formés pendant 3 mois avec l’appui technique de FNEC, ANDE, et JPN dans les domaines de mécanique, agriculture et élevage ». a expliqué Eric Begoto, un des ex-combattants.

 

Les raisons du mécontentement des bénéficiaires s’expliquent par le retard dans la réalisation des activités par la FAO, déplorent-ils, «  il y’a trois mois aujourd’hui après notre formation que nous n’avons pas pu obtenir les produits pour démarrer nos activités. Alors que nos frères qui ont opté pour les autres filières ont déjà reçu leurs kits. Voilà pourquoi nous sommes venus manifester devant le siège de la FAO car nous avons constaté que la FAO est en train de nous rouler dans la farine », a déploré Arsène Legbalamo.

 

Du côté de la FAO, le retard est lié à la difficulté d’avoir les bétails pour livrer aux bénéficiaires. Ce projet est aussi une activité de l’UNOPS qui apporte son appui à la FAO.

 

 

Centrafrique : La Croix Rouge observe trois jours de deuil suite à l’assassinat de ses agents au sud-est

 

 

PAR AUGUSTE BATI-KALAMET LE 9 AOÛT 2017

 

 

BANGUI, 09 Aout 2017 (RJDH)—La croix Rouge Centrafricaine observe depuis ce matin, un deuil de trois jours. L’information a été rendue publique dans un communiqué de presse dont le RJDH a eu copie.

 

La croix rouge est en deuil, ce jusqu’au 11 aout prochain. Ce deuil est déclenché quatre jours après que trois volontaires aient été tués à Gambo, une ville du sud-est où un centre de santé a été attaqué le 05 aout dernier par un groupe armé. De sources autorisées, les volontaires de la croix rouge tenaient une réunion dans l’enceinte de l’hôpital dans le but d’organiser les descentes sur le terrain.

 

Le président national de la CRCA, Antoine Mbao Bogo, a dans son communiqué, proteste contre cet acte avant d’annoncer l’observation de trois jours de deuil, « face à cette situation douloureuse, nous demandons aux volontaires de la CRCA d’observer trois jours de deuil en la mémoire de leurs vaillants collègues à compter de ce jour 9, ce jusqu’au 11 aout ».

 

Selon les informations du RJDH, au moins six (6) volontaires de la CRCA ont été tués lors de cette attaque à Gambo.

 

De nombreux habitants de Gambo ont regagné Bangassou, ville la plus proche depuis que les groupes armés ont attaqué ce groupe de volontaire. Le bilan de cette attaque, selon des sources non officielles, fait état d’une cinquantaine de tués et au moins 15 blessés reçus à Bangassou.

 

Cette attaque intervient moins d’un mois après la signature de l’accord de San’t Edigio qui engage les groupes armés à cesser toute violence sur le territoire centrafricain.

 

 

 

Centrafrique : Plus de 1,8 milliards de dollars à mobiliser dans le cadre de coopération entre les Nations-Unies-RCA

 

 

PAR FRIDOLIN NGOULOU LE 9 AOÛT 2017

 

 

BANGUI, 9 août 2017 (RJDH)—Plus de 1,8 milliards de dollars américain devront être mobilisés pour le financement du cadre de coopération Nations-Unies, République Centrafricaine, dénommé UNDAF+ 2018-2021. La signature de l’accord cadre a eu lieu ce 9 aout à Bangui, entre le ministre du plan et de l’économie Félix Moloua et la représente spéciale adjointe des Nations-Unies Rochdi Najat.

 

UNDAF est une réponse des Nations-Unies au Plan de Relèvement et de la Consolidation de la Paix (RCPCA), en termes des contributions techniques, financières et de mise en œuvre. Le plan de Réponse Humanitaire, un autre document du gouvernement avec ses partenaires humanitaires, se présente aussi comme une réponse de la communauté humanitaire au RCPCA. Ce document est signé dans un contexte où le gouvernement attend des bailleurs de fonds la réalisation des annonces de la Table Ronde de Bruxelles pour mettre en œuvre RCPCA.

 

La représente spéciale adjointe des Nations-Unies Rochdi Najat a souligné que le document est signé en faveur de la population. « Il a été élaboré pour améliorer la situation de la population car, il est important d’aller vers le relèvement », a-t-il déclaré.

 

UNDAF+, adapté au contexte et besoins spécifiques de la population comprend trois grands axes stratégiques, notamment la consolidation de la Paix, de la Sécurité et de la cohésion sociale, le bien-être social, l’équité et enfin le relèvement économique durable.

 

Le ministre Centrafricain du plan et de l’économie, Félix Moloua, soutient qu’UNDAF+ « est une réponse aux besoins exprimés par la partie nationale, en ce qui concerne la sécurité, le redéploiement de l’administration et le relèvement économique du pays », après les violences qui l’ont fragilisé.

 

Conçu pour une période de 4 ans, seulement 10% de financement de UNDAF+ est déjà disponible.

 

Partager cet article

Repost 0
Centrafrique-Presse.com