Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Sommaire

  • : centrafrique-presse
  • centrafrique-presse
  • : informations générales sur la république centrafricaine et l'Afrique centrale
  • Contact

Recherche

Liens

23 mai 2016 1 23 /05 /mai /2016 19:02

 

NOTE D’INFORMATION

 

 

Bangui, le 23 mai 2016 – Le président du Comité des sanctions sur la République centrafricaine sera à Bangui du 24 au 27 mai 2016 pour évaluer la mise en œuvre effective des mesures de sanctions. Décidées par le Conseil de sécurité des Nations Unies dans ses résolutions 2127, 2134 et 2262, ces mesures imposent un embargo sur les armes, l’interdiction de voyager et le gel des biens imposés à des groupes et individus.

 

Le Comité entend recueillir des données sur l’impact des sanctions, compte tenu des derniers développements politiques et sécuritaires intervenus en Centrafrique. Cette visite a aussi pour objectifs de renforcer le dialogue, la collaboration et l’interaction entre le Comité, le panel d’experts et le gouvernement centrafricain en vue de la mise en œuvre du régime des sanctions. La levée des sanctions sur l’exportation des diamants bruts figure aussi à l’ordre du jour.

 

Le président du Comité et sa délégation rencontreront les autorités centrafricaines, la société civile, des chefs religieux, le corps diplomatique ainsi que les agences et programmes des Nations unies. Ils se rendront également à Bambari, pour  faire le point sur les activités des groupes armés notamment le trafic illicite de ressources naturelles.

 

Au terme de sa visite en Centrafrique, le chef de la délégation présentera ses conclusions et observations au Comité. Ce rapport alimentera le réexamen par le Conseil de sécurité des mesures de sanction et dessinera les nouveaux contours de la mise en œuvre de ces mesures.

 

 

NOTE D’INFORMATION

DÉBUT DE LA COMMÉMORATION DE LA JOURNEE DES CASQUES BLEUS

 

Bangui, le 20 mai 2016 – La célébration de la Journée internationale des casques bleus, le 29 mai, a débuté ce lundi à Bangui, Bouar, Bossangoa et à Kaga Bandoro avec des activités sociales menées par les soldats de la paix de la MINUSCA.

 

A Bangui, les casques bleus rwandais ont nettoyé le marché du 3e arrondissement tandis que des jeunes et des femmes du 6e arrondissement ont participé à une rencontre sur le mandat de la Mission. Pour leur part, les casques bleus du Bangladesh ont distribué des cahiers aux élèves et instituteurs de l’école de Doaka, dans les environs de Bouar, et animé une campagne de sensibilisation médicale à Botto, Kaga Bandoro.

 

Tout au long de la semaine, des activités seront  organisées par la MINUSCA tant à Bangui que dans les secteurs ouest, est et centre, en partenariat avec des institutions nationales et la société civile. La Force et la Police sont particulièrement impliquées dans ces activités qui consistent notamment en de travaux de salubrité, de soins médicaux gratuits, nettoyage d’infrastructures scolaires et d’édifices publics ainsi que la collecte de dons, de ventes de charité au profit des plus démunis.

 

Le 28 mai, une cérémonie officielle rassemblera tout le personnel de la MINUSCA en présence des hautes autorités centrafricaines, du corps diplomatique et d’autres partenaires.

 

La Journée internationale des casques bleus est célébrée cette année sous le thème «Rendons hommage à nos héros», afin d’exprimer la reconnaissance des Nations unies envers ces hommes et femmes ayant perdu leur vie dans l’exercice de leurs fonctions. L’autre objectif est d’encourager ceux qui sont sur le terrain à poursuivre leur noble mission.

 

En 2015, 129 soldats des 16 opérations de maintien de la paix des Nations unies sont tombés dans la quête de la paix et de la stabilité. Depuis son installation en 2014, la MINUSCA a perdu 21 soldats en Centrafrique.

 

Dans son message pour marquer la journée, le Secrétaire général a salué des casques bleus qui « incarnent les aspects les meilleurs de la solidarité mondiale » afin d’assurer « la sécurité de certaines des populations les plus vulnérables». L’inauguration de la «Médaille capitaine Mbaye Diagne pour courage exceptionnel » sera un moment fort de l’édition 2016 de la Journée des casques bleus. En 1994, cet officier sénégalais avait sauvé au péril de sa vie plusieurs centaines de personnes du génocide au Rwanda.

 

VISITE DU COMITE DES SANCTIONS SUR LA REPUBLIQUE CENTRAFRICAINE

Partager cet article

Centrafrique-Presse.com