Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Sommaire

  • : centrafrique-presse
  • centrafrique-presse
  • : informations générales sur la république centrafricaine et l'Afrique centrale
  • Contact

Recherche

Liens

20 février 2015 5 20 /02 /février /2015 17:09

 

 

 

Bangui, 20 février 2015 (RJDH)—La Commission préparatoire du Forum de Bangui, par le biais de sa présidente, Beatrice Epaye a appelé jeudi 19 février, la population à participer massivement aux processus pouvant conduire au Forum de Bangui. Elle a lancé cet appel afin de rassurer la population de la tenue effective de cette rencontre, malgré que certaines préfectures n’aient pas encore accueilli les consultations populaires à la base.

 

Selon la présidente de la Commission préparatoire du Forum de Bangui Beatrice Epaye, tout est mis en œuvre pour la tenue de cette assise. Pour elle, sa structure n’a pas encore rencontré des difficultés majeures.

 

Le Forum de Bangui, devrait discuter des points regroupés  sur trois plans, selon les quatre grands axes. «Au plan politique, l’accent sera mis sur le caractère inclusif du Forum afin d’aboutir aux relations apaisées entre les Centrafricains. Au plan intellectuel, il s’agira de préparer les documents du Forum autour de quatre grandes thématiques qui sont : Paix et Sécurité, Justice et Réconciliation, Gouvernance et Développement Social et Economique. Au plan de l’organisation de la logistique, il ya certaines actions à entreprendre et qui nécessitent une préparation minutieuse. Nous avons la question de la participation ou de la représentation des différentes entités, la question du transport, de sécurité et de l’hébergement », a indiqué Beatrice Epaye.

 

« C’est suite à tout cela que je voudrais rassurer tous les centrafricains que notre Forum n’a pas encore rencontré dans sa phase préparatoire un obstacle qui met en cause de manière définitive sa tenue prochaine. J’invite tout un chacun à y participer parce que, de ces consultations populaires seront issues des matériaux nécessaires devront alimenter les travaux des groupes thématiques », a lancé la présidente de la Commission préparatoire Beatrice Epaye.

 

Pour elle, ce Forum à caractère national signifie que tous les centrafricains devraient décider de façon participative de l’orientation à lui donner.

 

Le porte-parole de la Commission préparatoire, Raymond Adouma a confié au RJDH que la date précise de la tenue du Forum n’est pas encore connue. Pour lui, la Commission doit d’abord centraliser les rapports des consultations populaires à la base avant de fixer la date et établir la liste des participants au Forum de Bangui.

 

« Le gouvernement est en train de prendre des mesures pour que les consultations se tiennent dans les zones qui n'ont pas encore accueilli les consultations à la base. De notre côté, nous sommes en réflexion. Si les populations de ces zones ne sont pas directement consultées, qu’elles puissent également exprimer ses attentes », a précisé le porte-parole.

 

Débutées,  le 21 Janvier à l’intérieur du pays, quatre des seize préfectures de la Centrafrique  n’ont pas encore accueillies les consultations.  Il s'agit de la Nana-Gribizi, la Ouaka, la Vakaga et la Haute Kotto. Ces régions sont sous contrôle des ex Séléka qui ont empêché le déroulement des activités.

 

La question de la participation ou non des anciens chefs d’Etat François Bozizé et Michel Djotodia reste toujours posée par la population Centrafricaine./

 

Fridolin Ngoulou

Centrafrique : La population appelée à participer massivement aux processus du Forum de Bangui

Partager cet article

Centrafrique-Presse.com