Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Sommaire

  • : centrafrique-presse
  • centrafrique-presse
  • : informations générales sur la république centrafricaine et l'Afrique centrale
  • Contact

Recherche

Liens

6 février 2015 5 06 /02 /février /2015 09:19

 

 

 

Pana 06/02/2015

 

La directrice du bureau des affaires pour l’Afrique centrale au département d’Etat américain, Robin D. Meyer, en visite actuellement à Brazzaville, a annoncé mercredi au cours d’une conférence de presse que l’aide de son pays à la Centrafrique est estimée à quelque 300 millions de dollars américains.


'Nous sommes les plus grands contributeurs en ce qui concerne le maintien de la paix au niveau des Nations unies', a-t-elle déclaré, ajoutant que le soutien du gouvernement américain à la Mission internationale de soutien à la Centrafrique (MISCA) et à la Mission des Nation unies pour la stabilisation de la Centrafrique (MINUSCA) était de 100 millions de dollars américains contre 150 millions de dollars d’assistance humanitaire à la Centrafrique.


Par ailleurs, Mme Meyer a salué la médiation conduite par le chef de l’Etat congolais Denis Sassou N’Guesso dans la crise en Centrafrique. Elle a également félicité la participation des troupes congolaises dans les opérations de maintien de la paix et de la sécurité en Centrafrique, notamment dans le cadre de la MISCA et de la MINUSCA.

Le Congo fait partie des premiers pays ayant dépêché leurs troupes en Centrafrique pour assurer la paix et la sécurité pendant les troubles sociopolitiques qui ont succédé le départ de l’ancien président François Bozizé. Estimées à près d’un millier, les troupes congolaises sont constituées des éléments des Forces armées congolaises (FAC), de la gendarmerie et de la police nationale.


Le Congo soutient les efforts de la Centrafrique dans l’organisation des consultations à la base en vue de la tenue du forum de Bangui.

 

Mme Meyer a indiqué que les Etats-Unis d’Amérique encourageaient les pays d’Afrique centrale à améliorer leur climat d’affaires en vue des investissements économiques.

Concernant la résolution des conflits dans la région, elle a affirmé que son pays travaillait avec l’Union africaine (UA), la Conférence internationale pour la région des Grands lacs (CIRGL) et la Communauté économique des Etats de l’Afrique centrale (CEEAC) en vue de trouver des solutions pacifiques.

Centrafrique: l’aide des Etats-Unis estimée à 300 millions de dollars

Partager cet article

Centrafrique-Presse.com