Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Sommaire

  • : centrafrique-presse
  • centrafrique-presse
  • : informations générales sur la république centrafricaine et l'Afrique centrale
  • Contact

Recherche

Liens

13 mai 2014 2 13 /05 /mai /2014 12:14

 

 

 

 NEW YORK (Nations Unies), 12 mai (Xinhua) - - La Mission multidimensionnelle intégrée des Nations Unies pour la stabilisation en République centrafricaine (MINUSCA) a rappelé lundi la nécessité pour toutes les parties prenantes dans le pays d'accorder la priorité aux efforts de désarmement, de démobilisation et de réinsertion des combattants.

 

Dans un communiqué de presse, la MINUSCA a déclaré suivre avec attention les discussions des milices ex-Séléka tenues à Ndele, dans le nord du pays. Elle relève tout particulièrement leurs discussions relatives à leur participation au programme de désarmement, démobilisation et réinsertion (DDR) et la mise en place d'une coordination politique.

 

"La Mission saisit cette occasion pour rappeler à tous les acteurs politiques la priorité à accorder au désarmement, et encourage, à cet égard, le Gouvernement à rencontrer, au plus tôt, des chefs de groupes armés afin d'obtenir avec eux un accord politique, préalable au DDR", a dit la Mission. "La MINUSCA apportera au DDR, comme au dialogue politique qui devrait suivre, le soutien que la communauté internationale s'est engagée à apporter à la stabilisation de la République centrafricaine", a-t-elle ajouté.

 

Par ailleurs, l'envoyée spéciale du secrétaire général pour la région des Grands Lacs, Mary Robinson, a effectué une visite de quelques heures en République centrafricaine samedi afin de mieux s'informer de la situation et des besoins dans le pays. L'envoyée spéciale a rencontré la présidente de transition, Catherine Samba-Panza, l'archevêque de Bangui, Dieudonné Nzapalainga, et l'Imam Omar Kobine. Elle a également visité des camps de déplacés autour de l'aéroport de Bangui, la capitale centrafricaine.

 

Source: Agence de presse Xinhua

 

 

L'ONU préoccupée par la situation sécuritaire en Centrafrique et au Soudan du Sud

 

French.china.org.cn | Mis à jour le 13-05-2014 Le Conseil de sécurité des Nations Unies s'est déclaré lundi préoccupé de la détérioration de la situation sécuritaire dans certaines parties d'Afrique centrale, notamment en République centrafricaine, et de son impact sur la lutte contre les rebelles de l'Armée de Résistance du Seigneur (LRA).

 

Dans une déclaration, le Conseil de sécurité a évoqué "l'instabilité et le vide sécuritaire en République centrafricaine qui continuent de nuire aux opérations de lutte contre la LRA".Il craint également que "la LRA n'exploite les faiblesses de sécurité pouvant résulter de l'aggravation de l'instabilité au Soudan du Sud".

 

Lors d'un exposé devant le Conseil de sécurité, le Représentant spécial du secrétaire général pour l'Afrique centrale, Abou Moussa, a noté que "l'explosion des violences communautaires en République centrafricaine depuis décembre 2013 a eu un impact régional considérable, compte tenu des conséquences graves de la crise sur les plans sécuritaire, économique et humanitaire pour les pays voisins".

 

A cette occasion le Conseil de sécurité exige de la LRA qu'elle mette immédiatement fin à toutes ses attaques. Il encourage la Force régionale d'intervention de l'Union africaine à poursuivre ses opérations contre tous les groupes de la LRA.

 

Le Conseil de sécurité a toutefois constaté avec satisfaction le net recul du nombre, de l'intensité et de la violence des attaques, meurtres et enlèvements perpétrés par la LRA , notant le Bureau de la coordination des affaires humanitaires de l'ONU (OCHA) a revu fortement à la baisse son estimation du nombre de personnes déplacées par la menace que représente la LRA, de 420.000 en mars 2013 à 160.000 en mars 2014.

 

Source: Agence de presse Xinhua

Centrafrique : la MINUSCA encourage les efforts de désarmement et de démobilisation
Centrafrique : la MINUSCA encourage les efforts de désarmement et de démobilisation

Partager cet article

Centrafrique-Presse.com