Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Sommaire

  • : centrafrique-presse
  • centrafrique-presse
  • : informations générales sur la république centrafricaine et l'Afrique centrale
  • Contact

Recherche

Liens

22 mars 2014 6 22 /03 /mars /2014 10:24

 

 

 

 

 

la rédaction  20 mars 2014

 

 

Alors que les effectifs de l’opération Sangaris se maintiennent désormais autour de 2000 hommes, la 3e compagnie du 1er RCP vient de rentrer de Bangui. Les Rapaces avaient été déployés dans l’urgence sur place le 5 décembre dernier.

 

Parallèlement, ce sont les hommes du 92e RI qui prennent la relève à Bangui. La compagnie d’éclairage et d’appui du régiment est renforcée pour l’occasion par des éléments de la 1ere compagnie de combat du régiment. Il s’agit des premiers soldats du régiment déployés en Centrafrique depuis le début de l’opération Sangaris. Le régiment d’Auvergne s’était particulièrement illustré l’année dernière au Mali.

 

Le ministre de la défense a déclaré ce matin que la question de la prolongation de l’opération Sangaris se posera à l’automne prochain. Jean-Yves Le Drian a souligné que « les anti-Balaka empêchaient la bonne circulation des convois d’aide humanitaire venant du Cameroun ». Les militaires français et les soldats africains de la MISCA font régulièrement face à des actions sporadiques de coupeurs de route en dehors de la capitale Bangui d’où l’idée d’appuyer des opérations héliportées dans l’ouest du pays pour sécuriser l’acheminement de l’aide humanitaire.

 

 

Source : http://www.infosdefense.com/centrafrique-le-1er-rcp-sur-le-retour-et-le-92e-ri-sur-le-depart-80717/

 

 

 

La France seule au front

 

http://www.centre-presse.fr/  22/03/2014 05:00

 

Au Mali, en Centrafrique, la France est bien seule pour mener ses combats humanitaires, déplore Sylvain Foulquier, de Niort.

http://memorix.sdv.fr/0/default/empty.gif

Actuellement, la plupart des médias semblent hypnotisés par les événements relatifs à l'Ukraine, pourtant la situation chaotique qui persiste en Centrafrique dans l'indifférence générale est infiniment plus dramatique. Si l'opération Serval au Mali et l'intervention française en Centrafrique ont démontré le courage de François Hollande sur la scène internationale, on ne peut que s'étonner de l'absence presque totale d'aide militaire ou financière venant de la part des Européens. Pourquoi la France est-elle toujours la seule à prendre ses responsabilités, pendant que les autres pays restent les bras croisés et se contentent de compter les morts? 

 

L'époque où l'on pouvait ignorer ce qui se passe sur les autres continents est révolue et les troubles intercommunautaires qui ensanglantent la Centrafrique concernent l'ensemble de la communauté internationale, car un embrasement général de l'Afrique aurait inévitablement de graves conséquences pour l'Europe et pour le reste du monde: c'est ce qu'apparemment n'ont pas compris les chefs de gouvernements européens, qui se conduisent comme des pleutres et dont l'inertie est assez lamentable. 

 

Quant à la diplomatie de la Commission de Bruxelles, tout ce qu'on peut en dire est qu'elle brille par son peu d'allant et son inefficacité. L'absence de soutien de nos « partenaires » européens (si tant est qu'on puisse les considérer comme des partenaires) prouve une fois de plus que la solidarité européenne n'est qu'une expression vide de sens. L'Union européenne avait réellement l'occasion d'apporter son aide à la France et de servir concrètement à quelque chose... Elle ne l'a pas fait et elle a perdu une grande partie de sa crédibilité.

 

Sylvain Foulquier

de Niort

Centrafrique : Le 1er RCP sur le retour et le 92e RI sur le départ

Partager cet article

Centrafrique-Presse.com