Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Sommaire

  • : centrafrique-presse
  • centrafrique-presse
  • : informations générales sur la république centrafricaine et l'Afrique centrale
  • Contact

Recherche

Liens

22 décembre 2013 7 22 /12 /décembre /2013 00:20

 

 

 

 

 

 

http://www.swissinfo.ch  20 décembre 2013 - 15:58

 

Le CICR s'est déclaré à son tour vendredi "extrêmement préoccupé" par l'augmentation des tensions en Centrafrique. La présence d'hommes en armes parmi la population alimente un climat de peur dans le pays, selon l'organisation.

 

Plusieurs dizaines de milliers de personnes continuent de se réfugier sur des sites de déplacés à Bangui, la capitale, signale le Comité international de la Croix-Rouge (CICR). Plus de 35'000 déplacés sont massés sur le site de l'aéroport et 15'000 autres personnes ont trouvé refuge près du monastère de Boy-Rabe.

 

Les conditions sanitaires sont précaires sur les sites de déplacés. Le CICR et la Croix-Rouge centrafricaine s'efforcent d'améliorer les conditions d'hygiène pour éviter la propagation de maladies et d'apporter des soins médicaux.

 

Climat de peur

 

"Les personnes déplacées redoutent la présence d'hommes en armes dans leurs quartiers", a affirmé Georgios Georgantas, chef de la délégation du CICR en Centrafrique. "Nous sommes extrêmement préoccupés par l'intensification des tensions intercommunautaires, un phénomène récent qu'exacerbe la présence de ces hommes en armes parmi la population, et qui alimente le climat de peur qui s'installe dans le pays", a-t-il ajouté.

 

Une équipe chirurgicale du CICR doit arriver à Bangui et être déployée à l'hôpital communautaire pour relever l'équipe de MSF. Quelque 60 malades et 109 blessés sont actuellement soignés dans cet hôpital.

Le CICR inquiet de l'intensification des tensions en Centrafrique

Partager cet article

Centrafrique-Presse.com