Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Sommaire

  • : centrafrique-presse
  • centrafrique-presse
  • : informations générales sur la république centrafricaine et l'Afrique centrale
  • Contact

Recherche

Liens

12 juin 2013 3 12 /06 /juin /2013 21:58

 

 

Vient de paraître aux Presses Universitaires Francophones 

 

du chercheur et enseignant à l'Université de Bourgogne, Augustin Jérémie DOUI WAWAYE

 

L’introduction du respect des droits de l’homme dans les accords de partenariat entre l’Union Européenne et les groupes d’Etats d’Afrique, des Caraïbes et du Pacifique

 

Toute société politique est portée à croire que son système de valeurs est le meilleur et souhaite qu’il soit adopté par les autres communautés régies par un système de croyances différentes. Alors, si le respect des droits de l’homme a connu un succès impressionnant en Europe, pourquoi cette réussite ne pourrait-elle  pas s’exporter sous d’autres cieux ? Telle est la raison principale conduisant l’insertion d’une telle obligation dans les conventions extérieures de l’Union européenne. Pourtant, les efforts déployés par l’Europe en vue de garantir le respect des droits de l’homme aujourd’hui visent à assurer la « juridicité » des droits énoncés dans les différents instruments juridiques. C’est dire que les droits proclamés dans l’Union européenne ont un caractère obligatoire et exigible permettant à des institutions spécialement édifiées à cet effet d’en constater la violation et d’en imposer le respect. Par ailleurs, le souci de voir se développer les droits de l’homme en Europe a tenu compte davantage du fait que l’exercice de ces droits exige certaines conditions de vie d’ordre social, en l’absence desquelles les droits énoncés se réduisent à des abstractions. Ce double souci de juridicité et de conditions concrètes de vie est donc indispensable au progrès de mise en œuvre des droits de l’homme en Europe. Alors, le respect des droits de l’homme est inévitablement lié à une certaine culture européenne  exportée, ensuite, dans les accords internationaux.

 

Au fait, les différents accords qui lient l’Union Européenne à un groupe de pays d’Afrique, des  Caraïbes et du Pacifique (ACP) sont généralement fondés sur l’échange commercial. Mais le respect des droits de l’homme en devient une conditionnalité. Or ces droits imposés in abstracto venant du monde occidental développé n’ont que peu de chance d’être respectés en raison des priorités des populations des pays ACP. Pourtant, l’exigence du respect des droits de l’homme visent à produire des effets bénéfiques sur les populations.

 

 

Augustin Jérémie DOUI WAWAYE

UE/ACP :  L’introduction du respect des droits de l’homme par Augustin Jérémie DOUI WAWAYE

Partager cet article

Centrafrique-Presse.com