Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Sommaire

  • : centrafrique-presse
  • : informations générales sur la république centrafricaine et l'Afrique centrale
  • Contact

Recherche

Liens

10 août 2009 1 10 /08 /août /2009 01:44




4e journée (9 août) :

Mali - Côte d'Ivoire 71-58
Egypte - Nigeria 77-87
Angola - Libye 91-58
Maroc - Cameroun 54-80
Rwanda - Sénégal 72-59
Tunisie - Centrafrique 76-75

5e journée (10 août) :

Libye - Egypte
Nigeria - Mali
Côte d'Ivoire - Angola
Centrafrique- Rwanda
Sénégal - Maroc
Cameroun - Tunisie

6e journée (11 août) :


Mali - Libye
Egypte - Côte d'Ivoire
Angola - Nigeria
Maroc - Centrafrique
Rwanda - Cameroun
Tunisie - Sénégal

Les quatre premiers des groupes E et F sont qualifiés pour les quarts de finale. Les éliminés s'affrontent pour les 9e, 10e, 11e et 12e places.


Partager cet article
Repost0
Centrafrique-Presse.com - dans Sports
6 août 2009 4 06 /08 /août /2009 13:57




L’adversaire : La République centrafricaine : Technique et adroite, plus que le Sénégal (Wal-Fajri)


Contrairement au Congo, la République centrafricaine dispose de solides références sur le continent. Deux fois vainqueur de l’Afrobasket (1974 et 1987), l’adversaire du Sénégal ce jeudi, pour la deuxième sortie des ‘Lions’, est à prendre au sérieux. Si l’on en croit Mamadou Sow, ancien Directeur technique national et expert Fiba, la Rca possède des arguments à redouter.

 

  POIDS SUR LE CONTINENT


‘La République centrafricaine a déjà gagné le Championnat d’Afrique des nations. C’était chez elle en 1974, du temps des Ngoko, Séréfio… C’était une grande équipe de basket à cette époque, technique, physique et adroite. Après l’échec de 1985 face à la Côte d’Ivoire, pays organisateur, la Centrafrique est revenue en 1987 pour gagner à nouveau le Championnat d’Afrique en terre étrangère, à Tunis. C’était l’équipe de Lavodrama et Cie que tout le monde a connu dans le basket africain. La Rca est une grande nation de basket, qui a toujours eu de belles équipes, surtout en garçons. Mais, l’instabilité politique dans ce pays a fait que la Rca enregistre des résultats mitigés depuis quelques années.’


FORCES


‘La Rca est plus technique et plus adroite que le Sénégal. Je pense que ces qualités sont restées intactes chez les Centrafricains. Le basket centrafricain s’exporte aussi. Depuis quelque temps, la Rca compte de nombreux joueurs dans le championnat français et les universités des Etats-Unis. Si la Centrafrique arrive à regrouper toutes ses potentialités- et je pense que c’est le cas, car la période est propice, elle présentera une très bonne équipe dans ce tournoi. De toute façon, c’est une équipe à prendre très au sérieux.’


FAIBLESSES


‘Les joueurs centrafricains sont presque tous des expatriés. En 2003 au Caire, la Rca s’était présentée au championnat d’Afrique avec douze joueurs rassemblés en France. Les joueurs de la Rca ne vivent pas dans leur pays. Dans ces conditions, il est difficile de bâtir une bonne équipe pour cette nation qui a été pendant longtemps une locomotive du basket continental.’


CHANCES DU SENEGAL


Un potentiel – ‘Le Sénégal a les moyens de jouer les premiers rôles dans ce championnat. Pas uniquement dans les matches de poule, mais pour l’ensemble des matches. Le poids de ses différents adversaires diffère, mais le Sénégal a les potentialités pour s’imposer.’


Calendrier – ‘La Rca va jouer contre le Cameroun avant de croiser le Sénégal. Donc, ça sera l’occasion pour le staff sénégalais de bien jauger les forces et les faiblesses de cette équipe et de mettre en place des stratégies conséquentes. On a un staff costaud qui sera en mesure de développer des stratégies de combat, après avoir vu l’adversaire à l’œuvre, 24 heures avant de l’affronter.’


Ousmane DICKO (Stagiaire)


RECTIFICATIF


Dans notre précédente édition, pour la présentation de l’adversaire du jour des ‘Lions’, il fallait lire Congo au lieu de Rd Congo. Nous nous en excusons auprès de nos lecteurs.

 


Partager cet article
Repost0
Centrafrique-Presse.com - dans Sports
5 août 2009 3 05 /08 /août /2009 23:54


 


Le Sénégal démarre fort, le Mali proche de l'exploit

Le Championnat d’Afrique des nations de basket-ball 2009 se déroule du 5 au 15 août en Libye. Seize équipes vont s’affronter pour décrocher les trois billets qualificatifs pour le Mondial 2010 en Turquie.

Première journée du Tour préliminaire. Le Mali n’est pas passé loin de l’exploit mais les Aigles se sont inclinés 79 à 74 face aux archi-favoris Angolais.

Les Maliens ont subi la loi de Joaquim Gomes, auteur de 31 points avec un 13 sur 13 au tir. Les joueurs d’Hugues Occansey ont été battus au rebond et ont eu trop de déchet dans leur jeu.

Le finaliste malheureux de l'édition 2007, le Cameroun, a fait plier la République centrafricaine 79-69 grâce à une grosse entame, même si les Fauves du Bas-Oubangui ont offert une belle résistance. La Côte d'Ivoire aussi s'est accrochée face au Nigeria. Mais, malgré une belle remontée en fin de partie, les Eléphants ont cédé 84 à 93 sous les coups de butoir de Michael James Efevberha (29 points, 4 rebonds, 4 passes et 4 interceptions).

De son côté, le Sénégal a réussi son entrée en dominant le Congo 95 à 68. Les Congolais ont craqué durant le 3e quart temps, encaissant un 25-12. Le pivot sénégalais Boniface Ndong a été très en vue avec 26 points et 7 rebonds. Les Lions de la teranga ont complètement dominé les débats dans la raquette grâce à leurs « big men ».

Dans les autres rencontres, l’Egypte a battu le Mozambique 72-62 malgré un dernier quart temps difficile et le Cap-Vert a assommé la Tunisie durant les dix dernières minutes, s’imposant 71-52.


CLASSEMENTS

Groupe A (Benghazi) : Afrique du Sud, Côte d'Ivoire, Libye, Nigeria

Groupe B (Benghazi) :

1.Angola (2 pts), 2.Egypte (2 pts), 3.Mali (1 pt), 4.Mozambique (1 pt)

Groupe C (Tripoli) :

1.Sénégal (2 pts), 2.Cameroun (2 pts), Centrafrique (1 pt), Congo (1 pt)

Groupe D (Tripoli) : Cap Vert, Maroc, Rwanda, Tunisie


RESULTATS

Tour préliminaire


1ère journée (5 août):


Cap-Vert - Tunisie : 71-52

Sénégal - Congo : 95-68

Cameroun - Centrafrique : 79-69

Maroc - Rwanda Mozambique - Egypte : 62-72 

Angola - Mali : 79-74

Libye - Afrique du Sud 

Nigeria - Côte d'Ivoire : 93-84

2e journée (6 août) :

Mali – Mozambique

Afrique du Sud – Nigeria

Côte d'Ivoire – Libye

Egypte – Angola Centrafrique – Sénégal 

Congo – Cameroun

Rwanda – Cap-Vert

Tunisie – Maroc 3e journée (7 août) :

Congo – Centrafrique

Cap-Vert – Maroc

Cameroun – Sénégal

Rwanda - Tunisie Côte d'Ivoire - Afrique du Sud

Egypte – Mali

Libye – Nigeria

Angola - Mozambique

Les trois premiers de chaque groupe sont reversés dans les poules E  et F en conservant leurs bilans. Les éliminés s'affrontent en matches de classement pour les 13e, 14e, 15e et 16e places.

Huitièmes de finale


Groupe E (Tripoli) : 1er, 2e, 3e du gpe A et 1er, 2e et 3e du gpe B
Groupe F (Benghazi) : 1er, 2e, 3e du gpe C et 1er, 2e et 3e du gpe D

4e journée (9 août) :

2e groupe B - 2e groupe A
3e groupe B - 1er groupe A
1er groupe B - 3e groupe A 2e groupe D - 2e groupe C
3e groupe D - 1er groupe C
1er groupe D - 3e groupe C 5e journée (10 août) :

3e groupe A - 3e groupe B
1er groupe A - 2e groupe B
2e groupe A - 1er groupe B 3e groupe C - 3e groupe D
1er groupe C - 2e groupe D
2e groupe C - 1er groupe D 6e journée (11 août) :

2e groupe B - 3e groupe A
3e groupe B - 2e groupe A
1er groupe B - 1er groupe A 2e groupe D - 3e groupe C
3e groupe D - 2e groupe C
1er groupe D - 1er groupe C
Les
quatre premiers des groupes E et F sont qualifiés pour les quarts de finale. Les éliminés s'affrontent pour les 9e, 10e, 11e et 12e places.
________________________________

Quarts de finale (13 août à Tripoli)

Quart 1 : 1er gpe E - 4e gpe F
Quart 2 : 3e gpe E - 2e gpe F Quart 3 : 2e gpe E - 3e gpe F
Quart 4 : 4e gpe E - 1er gpe F
Les éliminés s'affrontent pour les 5e, 6e, 7e et 8e places.
________________________________

Demi-finales (14 août à Tripoli)

Demi 1 : Vainqueur Quart 1 - Vainqueur Quart 2
Demi 2 : Vainqueur Quart 3 - Vainqueur Quart 4

Les qualifiés s'affrontent en finales, les vaincus pour la 3e place qualificative en Championnat du monde.
________________________________

Finales (15 août à Tripoli)

Match de classement : Perdant Demi 1 - Perdant Demi 2
Finale : Vainqueur Demi 1 - Vainqueur Demi 2





Partager cet article
Repost0
Centrafrique-Presse.com - dans Sports
28 juillet 2009 2 28 /07 /juillet /2009 23:51




APA-Douala 2009-07-28 17:45:48 (Cameroun) Le nouvel entraîneur-sélectionneur des « Lions indomptables » du Cameroun, le Français Paul Le Guen, a paraphé lundi un contrat de travail de cinq mois avec la Fédération camerounaise de football (FECAFOOT), au terme duquel il percevra un salaire mensuel de 40 millions de francs CFA (80.000 dollars), a appris mardi APA de source proche du ministère des Sports.

L’ancien entraîneur de l’Olympique lyonnais et du Paris-Saint-Germain, dans la Première Ligue française, qui sera secondé du préparateur physique Yves Colleu, par ailleurs son adjoint, et d’un kinésithérapeute, aura pour mission principale de qualifier le Cameroun pour la prochaine Coupe du Monde en Afrique du Sud en 2010.

Il appartiendra à Paul Le Guen lui-même de déterminer le salaire de ses collaborateurs sur la base des 40 millions de francs CFA mensuels, indiquent des sources proches du dossier.

En terme de rémunération mensuelle, on se rend compte que le nouveau coach des « Lions indomptables » gagnera 10 millions de plus que son prédécesseur immédiat, l’Allemand Otto Pfister dont le salaire était de 30 millions de francs CFA.

Pour ce qui est du volet sportif proprement dit, le patron de l’encadrement technique estime que la qualification des « Lions indomptables » pour la prochaine Coupe du Monde est une « mission très difficile », mais pas « impossible » dans la mesure où « le Cameroun a encore son destin entre ses mains ».

Dernier au classement général avec 1 point en deux matches, le Cameroun doit pratiquement gagner tous les matches qui lui restent pour éviter toute surprise.

Une qualification qui passe par une double confrontation avec le leader de ce groupe, le Gabon, qui totalise 6 points en deux matches, puis le Togo, deuxième avec 4 points sans oublier le Maroc, troisième avec 2 points, les deux derniers pays ayant déjà disputé trois rencontres.

Partager cet article
Repost0
Centrafrique-Presse.com - dans Sports
23 juillet 2009 4 23 /07 /juillet /2009 00:40




 

mercredi 22 juillet 2009 - 22h06

Vichy a engagé les Centrafricains Régis Koudjia, 25 ans (2,03 m) et Jimmy Djimrambay, 27 ans (2,03 m).

Le club de basket de Vichy vient d'engager deux joueurs centrafricains en vue de la saison prochaine. Régis Koundjia, formé dans une université américaine, a signé pour trois ans. Jimmy Djimrambay a lui signé un contrat d'aspirant de deux ans. Recruté pour faire partie de l'équipe Espoirs, il pourrait vite monter en grade en cas de besoin ou de bonnes performances.

TC (Rédaction Sport365.fr)

Partager cet article
Repost0
Centrafrique-Presse.com - dans Sports
10 juillet 2009 5 10 /07 /juillet /2009 01:33




COMMUNAUTÉ DE COMMUNES DE SAINT-SAVIN.

 

Sudouest.com Jeudi 09 Juillet 2009

Depuis septembre 2008, la Communauté de communes de Saint-Savin s'est dotée d'un nouvel animateur sportif, Serge Moskit. Celui-ci exerce son temps à 50 % sur la commune de Latresne et à 50 % sur le territoire de la CdC, où il a en charge les écoles multisports de Cavignac, Donnezac, Générac-Saugon et Laruscade. Mais, depuis le mois de juillet, il est à 100 % sur le site des Lacs du Moulin-Blanc, à Saint-Christoly, dans le cadre de l'opération Cap 33.

« J'ai un regard sur tout ce qui se passe. Je suis là pour accueillir les personnes voulant participer et anticiper sur tout ce qui peut arriver. Mais si le temps est au beau, - mon plus grand stress est lié à de mauvaises conditions météorologiques -, tout se passera bien. »

Footballeur professionnel

Anticiper et réagir, un résumé de ce qu'il a connu dans sa vie d'avant, celle où il était footballeur professionnel.

« Je suis arrivé en France à l'âge de 20 ans. J'ai été recruté chez moi, en Centrafrique, par M. Berthomé, alors président du club de Saint-Seurin. Je jouais numéro 5, libero. Je ne pensais pas venir en Europe, même si mes professeurs me disaient que, pour être professionnel, je devrai en passer par là. » Pendant douze ans, Serge Moskit portera le maillot de Saint-Seurin où il côtoiera tous les joueurs vedettes de l'époque. « J'ai joué avec Lilian Laslandes, Jean-Marc Furlan, Xavier Gravelaine, Raymond Camus, etc. »

Cette période professionnelle lui a appris la rigueur. « En Afrique, le football, c'était un jeu. Ici, c'est devenu mon boulot. »

Transmettre son expérience

Un travail qui lui a fait participer à l'épopée de Saint-Seurin, lorsque le club est monté de la Division d'Honneur à la Deuxième Division. Serge Moskit a été international avec l'équipe de Centrafrique. « On n'avait pas une grosse sélection. Chez nous, c'est plutôt le basket l'équipe phare. Mais j'ai participé à plusieurs Coupes d'Afrique des Nations. »

Après Saint-Seurin, Serge Moskit a joué deux ans à Niort avant de raccrocher ses crampons... comme joueur du moins. Il passe des diplômes de Staps, des brevets fédéraux dans différents sports pour son travail d'animateur sportif. Et, en plus de son travail, il entraîne l'équipe des Coqs Rouges de Bordeaux : « Le football m'a beaucoup donné. C'est maintenant à mon tour de rendre tout ça. »

Martial Maury

 

Partager cet article
Repost0
Centrafrique-Presse.com - dans Sports
29 juin 2009 1 29 /06 /juin /2009 20:40







 

29-06-2009 17:07 GMT  Envoyé spécial : Ahmadou Bamba Kassé  (APS)

Tripoli, 29 juin (APS) - Le président de la Fédération centrafricaine de basket, Elvis Bomayako, affirme que l’équipe nationale de son pays, qui partage la même poule avec le Sénégal à l’Afrobasket, n’a pas à craindre ou à redouter une équipe’’.

Le tirage au sort de l’Afrobasket 2009 effectué vendredi à Tripoli met dans la poule C le Sénégal, le Cameroun, le Congo et la Centrafrique. Les Lions rencontrent la Centrafrique le 6 août prochain lors de la 2-ème journée des phases préliminaires.

A la question de savoir s’il redoutait de devoir rencontrer l’équipe du Sénégal, Elvis Bomayako a répondu par la négative, considérant plutôt que dans ce genre de compétition, ‘’il n y a pas à craindre ou à redouter une équipe fut elle le Sénégal’’.

‘’Mon équipe connaît bien le Sénégal qu’on a rencontré en 2005 et c’était assez difficilement que le Sénégal nous avait battus’’, a rappelé M. Bomayako, ajoutant que le premier titre de la Centrafrique ‘’en 1974 a été acquis en finale face au Sénégal’’.

Estimant que le groupe C est ‘’abordable’’, il se satisfait déjà de retrouver le Congo que la Centrafrique a battu à deux reprises lors du tournoi de la zone 4. Mais, a-t-il dit, le Sénégal est le pays que son équipe ‘’connait le mieux’’ puisque cela fait longtemps ‘’qu’on n’a pas joué le Cameroun’’.

Le président de la Fédération centrafricaine renseigne par ailleurs que son équipe est ‘’déjà en préparation en France où on compte regrouper tous nos joueurs professionnels pour ensuite nous en référer à la vérité du terrain’’.

‘’Nous essayons de mettre le groupe à niveau en faisant appel à tous nos joueurs professionnels. Je pense que le tournoi de la zone 4 a démontré à juste raison que nous avons une chance à défendre’’, a martelé Elvis Bomayako.

Il a souligné que l’objectif sera ’’d’aller plus loin’’, avant d’ajouter : ‘’il ne sert à rien de trop parler mais plutôt de se focaliser sur la préparation et de s’en remettre au terrain’’.

 

Partager cet article
Repost0
Centrafrique-Presse.com - dans Sports
27 mai 2009 3 27 /05 /mai /2009 00:21

 




APA Bangui (Centrafrique)
26-05-2009 - La sélection nationale de basket-ball des Fauves de bas Oubangui de Centrafrique a battu celle des Diables rouges du Congo Brazzaville par 85 à 74 (mi-temps 44-43), en match d’ouverture du tournoi qualificatif pour la 26ème Coupe d’Afrique des nations, prévue du 5 au 15 août prochain à Tripoli, en Libye.


Le score est loin de refléter la physionomie de cette rencontre très disputée au cours de laquelle les deux équipes se sont retrouvées à égalité à quatre reprises (7-7, 11-11, 27-27 et 35-35, avec huit tirs à trois points réussis par les Centrafricains contre 7 pour les Congolais.


Les Diables rouges ont développé un jeu cohérent, rapide et offensif alors que les Fauves de Bas Oubangui, visiblement en méforme et peu préparés, ont jouée de maladresse.

Après avoir été à la peine pendant toute la deuxième partie du match, ils ont tout même fini par arracher la victoire finale sur la marque de 85 contre 74, à la surprise générale.


Les Diables rouges du Congo, les Léopards de la République démocratique du Congo (RDC) et les Fauves de Bas-Oubangui de la Centrafrique sont les trois pays sur les neuf de la zone 4 participant à ce tournoi qualificatif pour la 26ème CAN de basket-ball.

Partager cet article
Repost0
Centrafrique-Presse.com - dans Sports
24 février 2009 2 24 /02 /février /2009 13:39

Bangui, 23 fév. (ACAP) - Le club Stade centrafricain (SCAF) a battu dimanche 22 février 2009 à Bangui, la formation équato-guinéenne, Akonangui 1- 0, en match aller comptant pour les préliminaires de la ligue d’Afrique des champions de football.


 

 

L’unique but a été marqué à la 21ème minute dans une rencontre dominée de bout en bout par l’équipe championne de Centrafrique avec de multiples occasions de but qu’elle n’a malheureusement pas pu concrétiser.

Le match retour est prévu le 8 mars prochain à Bata, en Guinée Equatoriale.

Partager cet article
Repost0
Centrafrique-Presse.com - dans Sports
26 janvier 2009 1 26 /01 /janvier /2009 00:19



Bangui, 25 janvier (GABONEWS) - Une journée porte ouverte en faveur du football féminin s'est tenue samedi à Bangui au siège de la Fédération centrafricaine de la discipline en présence du ministre de la Jeunesse, des sports, des Arts et de la Culture, Aurélien Simplice Zingas.

 

Organisée par la Fédération centrafricaine de football, cette journée porte ouverte vise à faire le diagnostic du football féminin centrafricain qui s'est éteint depuis plus d'une décennie et de proposer des solutions pour sa relance.

Au cours de cette journée qui regroupe les dirigeants, les entraîneurs et les capitaines des clubs, des exposés ont été présentés sur des thèmes tels que « Femmes football et paix », « Histoire du football féminin en République Centrafricaine », et « profile et rôle d’un dirigeant de club féminin ».

Le ministre en charge des sports Aurélien Simplice Zingas a déploré la relégation de, « la femme en tant que mère, épouse et partenaire » au second plan avant de souhaiter que l’occasion soit donnée à la femme de s’émanciper dans tous les domaines en général en dans le domaine du sport en particulier.

M. Zingas a également interpellé les acteurs sportifs et le gouvernement pour le développement du football féminin en Centrafrique à l’exemple de la Guinée Equatoriale.

Dans le cadre de cette journée porte ouverte, des matchs amicaux ont été joués entre les clubs féminins dans les huit arrondissements de la capitale.

GN/JS/DCD/09

Partager cet article
Repost0
Centrafrique-Presse.com - dans Sports