Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Sommaire

  • : centrafrique-presse
  • centrafrique-presse
  • : informations générales sur la république centrafricaine et l'Afrique centrale
  • Contact

Recherche

Liens

10 avril 2013 3 10 /04 /avril /2013 03:32

 

 

 

mardi, avril 09, 2013 Heure locale: 23:40

 

Pendant ce temps, les nouvelles autorités tentent de désarmer certains éléments de Séléka.

 

Dans un communiqué, le porte-parole de l’armée sud-africaine, le général Xolani Mabanga, a confirmé que le personnel militaire de l’Afrique du Sud qui était stationné en République centrafricaine a été retiré.


Le Président Jacob Zuma avait déjà annoncé ce retrait imminent.


Rappelons que plusieurs soldats sud-africains sont morts en RCA, lors des affrontements ayant conduit au départ de François Bozizé du pouvoir.



Par ailleurs, alors que les divers acteurs politiques et la société civile ont été appelés à proposer des noms pour représenter les membres du futur Conseil national de transition, conformément aux discussions de N’Djaména, les nouvelles autorités tentent de désarmer certains éléments de Séléka. 


Leur présence dans la capitale centrafricaine (Bangui) commence à peser lourd sur les épaules de la population, qui se dit toujours victime de pillages, surtout la nuit.


David Gotoas, journaliste à la RT Scolaire, a assisté à une scène de désarment mardi matin.


D'autre part, un officier de Séléka s’est rendu lundi à Bangui avec des hommes armés dans l’enceinte de l’Université, alors que des étudiants s’étaient réunis en assemblée pour une remise en question du bureau de l’association estudiantine ANECA.


La presse locale dit que le Colonel Moussa aurait dissout verbalement le bureau exécutif de l’Aneca, en l’absence de son président qui serait en fuite depuis le coup de force des rebelles.

Le RJDH indique que l’officier aurait pris la décision « pour amener de l’ordre au sein du campus ».

Des précisions avec Francis Mogondé, président de l’Association de la faculté des Lettres et Sciences Humaines, membre du bureau de l’Aneca.


 

RCA: les Sud-africains sont partis

 

http://www.bbc.co.uk  9 avril, 2013 - 16:27 GMT

 

L'Afrique du Sud n'a plus aucun militaire stationné en Centrafrique, a indiqué l'armée sud-africaine mardi.

 

"Toutes les forces de l'armée sud-africaine qui avaient été déployées en Centrafrique sont de retour”, a déclaré un porte-parole, Xolani Mabanga, en réitérant le bilan de 13 morts et 27 blessés sud-africains durant la chute de Bangui le 24 mars.

 

Parmi ces blessés, neuf sont toujours hospitalisés.

 

"Il n'y a aucun disparu et c'est aux rebelles de dire qui sont ces 36 ou 50 victimes qu'ils disent avoir faites", a-t-il ajouté.

 

L'armée sud-africaine a subi en Centrafrique son plus grave échec militaire depuis sa création en 1994, entraînant une vive polémique en Afrique du Sud.

 

La présidence sud-africaine dément que la mission ait pu servir à protéger des accords économiques passés entre MM. Zuma et Bozizé, rejetant les accusations de l’opposition.

 

La polémique a lieu alors que l'armée sud-africaine s'apprête à participer à la brigade d'intervention autorisée par l'ONU pour neutraliser la rébellion dans l'Est de la République démocratique du Congo

 

 
 
RCA :  retrait confirmé des soldats sud-africains

Partager cet article

Centrafrique-Presse.com