Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Sommaire

  • : centrafrique-presse
  • centrafrique-presse
  • : informations générales sur la république centrafricaine et l'Afrique centrale
  • Contact

Recherche

Liens

6 avril 2013 6 06 /04 /avril /2013 13:12

 

 

 

 

BBC Afrique  6 avril, 2013 - 07:31 GMT

 

La chute du président Bozizé et la mise en place du nouveau gouvernement dominé par la Seleka n'ont pas amoindri les nombreux problèmes des populations centrafricaines, notamment les réfugiés.

 

Près de quarante mille personnes ont quitté le pays depuis le mois de décembre, en raison de l'insécurité, de la crainte d'arrestations et de détentions arbitraires, annonce l'Agence des Nations Unies pour les Réfugiés. Les trois quarts d'entre eux ont pris la direction de la République démocratique du Congo, d'autres se sont installés au Tchad et au Cameroun.

 

Dans ces pays, il y a avait déjà plusieurs milliers de personnes qui fuyaient près de 10 ans de troubles et qui débarquaient souvent dans des zones reculées dépourvues de centre de santé et de toute structure d'assistance.

 

Pendant ce temps, à Bangui toujours militarisée, le gouvernement de transition s'est réuni vendredi pour la première fois depuis la prise de la capitale par le chef rebelle Michel Djotodia, avec comme feuille de route la mise en place rapide d'un Conseil national de transition. Les nouveaux maîtres de Bangui affichent leur volonté de "se mettre sans délai au travail", a indiqué le gouvernement dans un communiqué.

 

L'équipe gouvernementale - formée le 31 mars, une semaine après la fuite de Bozizé au Cameroun voisin - est dirigée par le Premier ministre Nicolas Tiangaye qui a été reconduit à son poste. Elle est composée principalement d'opposants, de membres de la rébellion et de la société civile.

 

 

 

RCA-Refugiés : le HCR inquiet

Partager cet article

Centrafrique-Presse.com