Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Sommaire

  • : centrafrique-presse
  • centrafrique-presse
  • : informations générales sur la république centrafricaine et l'Afrique centrale
  • Contact

Recherche

Liens

31 août 2013 6 31 /08 /août /2013 18:34

 

 

 

 

Addis Abéba, le 30 août 2013: La Commission de l’Union africaine (UA) poursuit les efforts engagés en vue du déploiement de la Mission internationale de soutien à la République centrafricaine sous conduite africaine (MISCA). Dans ce cadre, une équipe d’experts militaires et civils de la Commission de l’UA, à laquelle se sont joints des représentants de partenaires de l’UA, s’est rendue à Libreville, du 21 au 22 août 2013, pour des consultations avec le Secrétariat général de la Communauté économique des États de l’Afrique centrale (CEEAC) sur les modalités et le calendrier de la transition de la Mission de consolidation de la paix de la CEEAC en RCA (MICOPAX) à la MISCA.  Les consultations se poursuivront avec le Secrétariat de la CEEAC pour finaliser rapidement ce processus.

 

Depuis le 19 août 2013, une autre équipe de l’UA, comprenant aussi des experts des Nations unies, de l’Union européenne (UE), des États-Unis, de la France et de l’Organisation internationale de la Francophonie (OIF), se trouve à Bangui, pour évaluer les moyens logistiques et autres dont aura besoin la MISCA au regard de la situation sur le terrain et des capacités déjà disponibles au niveau de la MICOPAX. L’équipe travaille également à la mise en place de l’État-major de la MISCA. Elle a eu des séances de travail avec les responsables de la MICOPAX et inspecté les contingents présents sur le terrain.

 

L’équipe technique a également entamé une série de consultations avec les autorités centrafricaines. C’est ainsi qu’elle a été reçue, le 27 août 2013, par le chef de l’État de la transition Michel Djotodia et, le 28 août, par le Premier ministre Nicolas Tiangaye.  Ces deux hauts responsables centrafricains ont réaffirmé leur souhait de voir la MISCA urgemment déployée et l’engagement de leur pays à apporter son entière coopération à la Mission.  Les consultations se poursuivent avec d’autres membres du Gouvernement d’union nationale de transition. L’équipe technique a eu des entretiens avec des représentants de la communauté internationale basés à Bangui. 

 

Par ailleurs, la Commission a commencé le travail de sensibilisation des partenaires internationaux en vue de faciliter la mobilisation des moyens financiers et logistiques nécessaires pour le déploiement rapide de la MISCA et la conduite efficace de ses opérations.  À cet égard, la Commission se félicite de la décision des autorités françaises de continuer à appuyer les contingents servant actuellement au sein de la MICOPAX dans le cadre de la transition à la MISCA, ainsi que de leur engagement à apporter un soutien supplémentaire. La Commission se félicite, en outre, de la disponibilité de l’UE à contribuer au financement de la MISCA dans le cadre de la Facilité  pour la paix en Afrique.  Enfin, la Commission note avec satisfaction l’adoption par le Conseil de sécurité des Nations unies, le 14 août 2013, d’une déclaration à la presse sur le déploiement de la MISCA, à la suite de la lettre adressée par l’UA aux Nations unies, le 26 juillet 2013.  La Commission forme l’espoir de l’adoption rapide d’une résolution qui entérinerait le déploiement de la MISCA et prévoirait un appui des Nations unies à la Mission, dans le cadre du partenariat entre l’UA et les Nations unies.  De même, la Commission a pris attache avec les pays contributeurs de troupes et de personnels de police à la MICOPAX pour déterminer les capacités supplémentaires requises pour assurer une mise en œuvre effective du mandat de la MISCA et identifier, sur cette base, les voies et moyens de leur mobilisation.

 

Il convient de rappeler que le déploiement de la MISCA  a été autorisé par le Conseil de paix et de sécurité (CPS) le 19 juillet 2013, pour une période initiale de six mois. La MISCA, qui aura un effectif total de 3 652 personnels militaires, de police et civils, aura comme éléments constitutifs centraux les contingents servant présentement au sein de la MICOPAX, qui seront augmentés en tant que de besoin par d'autres contingents. Le processus de transition de la MICOPAX à la MISCA a commencé le 1er août 2013. 

 

Les efforts que déploie l’UA, conjointement avec la CEEAC, s’inscrivent dans le cadre de son engagement de longue date en faveur d’une action internationale soutenue pour aider la RCA à surmonter la crise multiforme qu’elle connait depuis plusieurs années. C’est dans cet esprit qu’en mars 2013, l’UA a formellement saisi le Conseil de sécurité pour appeler l’attention de ses membres sur la gravité de la situation en RCA et solliciter leur appui aux efforts régionaux et continentaux.  Pour faciliter cette mobilisation internationale, l’UA, de concert avec la CEEAC, a mis en place le Groupe international de contact sur la RCA (GIC-RCA), co-présidé par l’UA et la République du Congo, qui s’est déjà réuni à deux reprises: à Brazzaville, le 3 mai 2013, et à Addis Abéba, le 8 juillet 2013.

Poursuite des activités de planification du déploiement de la Mission Internationale de Soutien à la Centrafrique sous conduite Africaine

Partager cet article

Centrafrique-Presse.com