Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Sommaire

  • : centrafrique-presse
  • centrafrique-presse
  • : informations générales sur la république centrafricaine et l'Afrique centrale
  • Contact

Recherche

Liens

29 juillet 2013 1 29 /07 /juillet /2013 22:16

 

 

 

 

 

 

http://www.legriot.info   Écrit par Mimouna Hafidh  Indiscrétions  Région     juil 29, 2013

 

Selon une source officielle, la barrière qui séparait le Cameroun de la République centrafricaine a été brisée par les populations camerounaises. Cette frontière avait été instaurée depuis 2008 par les autorités de la région Est du pays.

 

En effet, ce site a été fermé consécutivement à une incompréhension entre les responsables administratifs des deux Etats. L’objet du litige portait sur le marché de reprofilage d’un tronçon en Centrafrique.

 

Du fait de la prise de cette décision par les pouvoirs publics, l’activité commerciale dans ladite zone fonctionne au ralenti et empêche les populations de tirer pleinement profit de leurs commerces. Plusieurs témoignages attestent ce fait. Certains estiment que le marché de jeudi, jour où les Centrafricains faisaient leurs provisions, n’existe plus, d’où la difficulté rencontrée par ces derniers en matière d’approvisionnement des matériaux nécessaires à l’accomplissement de leurs tâches ainsi qu’à leur besoin au quotidien. Outre ce récit, un autre a été recueilli auprès d’une commerçante qui affirmait ne sortir que pour combattre l’oisiveté. Car, dans la pratique, elle ne réalise plus de bénéfices.

 

Face à ce marasme économique, des initiatives sont prises, notamment celle du Préfet camerounais, afin de calmer, sur le terrain, les esprits. Bien que louable, il est à noter que cette seule tentative ne pourra venir à bout de la colère manifestée par les populations depuis le vendredi 26 juillet dernier.

 

En somme, la situation à la frontière Cameroun-RCA reste très tendue et annule toute possibilité d’une reprise, dans les brefs délais, des activités économiques dans un climat sain qui s’y prête.

 

Paralysie de l’activité économique à la frontière Cameroun-RCA

Partager cet article

Centrafrique-Presse.com