Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Sommaire

  • : centrafrique-presse
  • centrafrique-presse
  • : informations générales sur la république centrafricaine et l'Afrique centrale
  • Contact

Recherche

Liens

1 août 2013 4 01 /08 /août /2013 10:18

 

 

 

 

(Agence Ecofin) - Haroun Kabadi, président de l'Assemblée nationale du Tchad, dénonce l’attitude de la communauté internationale : « Beaucoup de pays ont été remboursés et il n'est pas normal que le Tchad ne soit pas remboursé pour des raisons que nous ne connaissons pas. »

 

En intervenant au Nord Mali et en Centrafrique, le Tchad a supporté des frais financiers de 160 milliards FCFA (244 million d’euros). Cette évaluation a été fournie en début de semaine aux députés tchadiens par le ministre des finances et du budget, Atteib Doutoum, lors de la séance d'adoption de la loi de finances rectificative 2013.

 

La plus grande partie des dépenses militaires a été dévolue à l’envoi d’un contingent de 2000 hommes aguerris au Nord Mali soutenus par une lourde logistique avec pour objectif de détruire les groupes djihadistes et éviter la déstabilisation du Sahel. « Nous avons pris la décision de déployer sur le sol malien un contingent de l’Armée Nationale Tchadienne pour soutenir les efforts de la communauté internationale en vue de la restauration de la souveraineté et de l’intégrité territoriale de la République du Mali. Nous avons ainsi agi conformément à la résolution 2085 du 20 décembre 2012 du Conseil de sécurité des Nations Unies autorisant le déploiement de la Mission Internationale de Soutien au Mali (MISMA), aux appels de l’Union Africaine et à la demande expresse en date du 14 Janvier 2013 du président de la République du Mali » a justifié le président Idriss Deby Itno.

Le Tchad exige le remboursement de 244 millions € engagés au Mali et en Centrafrique

Partager cet article

Centrafrique-Presse.com