Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Sommaire

  • : centrafrique-presse
  • centrafrique-presse
  • : informations générales sur la république centrafricaine et l'Afrique centrale
  • Contact

Recherche

Liens

28 mai 2013 2 28 /05 /mai /2013 10:16

 

 

 

 

 

RFI   mardi 28 mai 2013 à 07:50

 

La République centrafricaine a été suspendue temporairement du processus de Kimberley. Les responsables de ce dispositif international de certification pour lutter contre les « diamants du sang » estiment que les contrôles sur les pierres centrafricaines ont quasiment disparu après le coup d'Etat de la Seleka en mars dernier. Conséquence : la Centrafrique doit faire face à un embargo sur l'exportation de ses diamants. Herbert Gontran Djono Habba, ministre centrafricain des Mines et du Pétrole, parle d'une décision « injuste ». La situation du pays sera de nouveau examinée lors de la prochaine session du processus, du 4 au 7 juin prochain, à Kimberley en Afrique du Sud.

 

« Si on part du processus de Kimberley, on fait allusion à la guerre, aux « diamants du sang », mais aujourd'hui, avec le changement, il n'y a plus de guerre en Centrafrique (...) Cette sanction ne fait que compliquer les choses pour les autorités, dans la gestion de la transition. »

 

Herbert Gontran Djono Habba

 

Ministre des Mines et du Pétrole

Le ministre centrafricain des Mines déplore une décision «pénalisante» et «aberrante»

Partager cet article

Centrafrique-Presse.com