Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Sommaire

  • : centrafrique-presse
  • centrafrique-presse
  • : informations générales sur la république centrafricaine et l'Afrique centrale
  • Contact

Recherche

Liens

7 septembre 2013 6 07 /09 /septembre /2013 19:59

 

 

 

 

French.news.cn   2013-09-07 10:02:31

 

ADDIS ABEBA, 6 septembre (Xinhua) -- L'Union africaine (UA) va augmenter l'effectif de la mission de maintien de la paix en République centrafricaine (RCA) de 1.400 hommes à 3.600, a affirmé vendredi le commissaire de l'UA pour la paix et la sécurité, Ramtane Lamamra.

 

Les responsables régionaux ont promis de fournir 2.000 militaires, a affirmé à Xinhua M. Lamamra.

 

Il a souligné "responsabilité de l'UA" et appelé d'autres pays africains hors de l'Afrique centrale à apporter des contributions. L'Union africaine espère qu'une Mission d'appui internationale dirigée par l'Afrique en RCA (AFISM-CAR) en remplacement de la Mission de consolidation de la paix (MICOPAX) en République centrafricaine.

 

Le Conseil de paix et de sécurité a décidé de mettre en place l'AFISM-RCA forte de 3.600 hommes.

 

Une délégation de la Communauté économique des Etats de l'Afrique centrale (CEEAC), conduite par son nouveau secrétaire général, Ahmad Allam-Mi, a effectué récemment une visite de travail au siège de l'UA à Addis Abeba, pour discuter des questions liées à la transformation de la MICOPAX en AFISM-CAR.

 

M. Allam-Mi, diplomate tchadien, a rencontré la présidente de la Commission de l'UA, Mme Nkosazana Dlamini- Zuma.

 

La visite de la délégation de la CEEAC est "très productive", a déclaré M. Lamamra.

 

"Nous faisons face à des défis humanitaires importantes, nous sommes confrontés à la situation sécuritaire volatile et dangereuse", a-t-il dit.

 

Le commissaire Lamamra a affirmé que "nous avons besoin de cette force conduite par l'Afrique, par l'UA, qui sera déployée".

 

La République centrafricaine, qui a connu un changement de régime en mars dernier, traverse une période de transition de 18 mois en attendant des élections.

 

Source : http://french.news.cn/2013-09/07/c_132699361.htm

 

 

 

Le HCR évoque une insécurité dramatique en Centrafrique

 

Le Haut-Commissariat de l'ONU pour les réfugiés (HCR) est très inquiet. La situation dans le nord de la Centrafrique échappe à tout contrôle et des violations massives des droits de l'homme y sont perpétrées.

 

"Nous sommes très préoccupés. La situation est dramatique dans le nord du pays", a affirmé vendredi à Genève la porte-parole du HCR Melissa Fleming. Une équipe de l'ONU a pu se rendre sur place et a découvert sept villages complètement incendiés.

 

"Il y a un vide complet sur le plan de la sécurité. Les groupes armés prolifèrent et les gens sont à la merci de n'importe qui avec un fusil. Des pillages, vols, enlèvements ont eu lieu et les villageois se cachent dans la forêt", a ajouté Mme Fleming. "La population vit dans une totale insécurité", a-t-elle dit.

 

L'accès des travailleurs humanitaires est très difficile, mais de l'aide a pu néanmoins être distribuée vendredi. L'ONU évalue à 160'000 le nombre de déplacés en Centrafrique depuis le mois de décembre. Beaucoup d'autres civils ont fui vers les pays voisins.

 

Efforts diplomatiques

 

L'ex-rébellion du Séléka a renversé en mars le président centrafricain François Bozizé. La France compte proposer au Conseil de sécurité de l'ONU en septembre un projet de résolution, afin, notamment, de renforcer le mandat et les moyens du Bureau politique des Nations unies en Centrafrique, mais aussi de muscler le mandat de la force internationale de soutien à la RCA (MISCA), devant être déployée par l'Union africaine (UA).

 

Paris s'active pour que se tienne fin septembre à New York, en marge de l'Assemblée générale des Nations unies, une réunion consacrée à la Centrafrique. L'objectif est notamment de mobiliser des financements et de faire revenir les bailleurs de fonds qui ont déserté Bangui après le coup d'Etat.



(ats / 06.09.2013 13h31) 

L'UA annonce l'augmentation de l'effectif de la mission de paix à 3.600 en RCA

Partager cet article

Centrafrique-Presse.com