Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Sommaire

  • : centrafrique-presse
  • centrafrique-presse
  • : informations générales sur la république centrafricaine et l'Afrique centrale
  • Contact

Recherche

Liens

19 juin 2013 3 19 /06 /juin /2013 23:01

 

 

 

 

 

NEW YORK (AFP) - 19.06.2013 16:04

 

L'Afrique perd davantage d'argent chaque année à cause de l'évasion fiscale qu'elle n'en reçoit en aide internationale au développement, a souligné mercredi l'ancien secrétaire général de l'ONU Kofi Annan.

 

Entre 2010 et 2012, a-t-il expliqué, la République démocratique du Congo a ainsi perdu près de 1,4 milliard de dollars dans cinq contrats où des sociétés écrans ont été utilisées. "C'est presque le double du budget consacré en 2012 (par la RDC) à la santé et l'éducation".

 

M. Annan s'adressait par vidéoconférence depuis Genève au Conseil de sécurité, réuni pour un débat sur la prévention des conflits et les ressources naturelles.

 

L'utilisation massive par des investisseurs étrangers dans les mines et l'énergie de sociétés offshore ou écrans et de paradis fiscaux "facilite la fraude fiscale et, dans certains pays, la corruption, privant l'Afrique de fonds qui devraient être employés à réduire la pauvreté et la vulnérabilité".

 

Se référant aux engagements du dernier sommet du G8, le Prix Nobel de la paix 2001 a appelé la communauté internationale à "faire adopter des lois pour réduire les possibilités de fraude fiscale (..) afin d'éviter que ne s'instaurent des conditions menant à une concurrence armée pour piller les ressources naturelles".

 

Le sommet du G8 cette semaine a "fait un pas" dans cette direction, a estimé M. Annan, qui a "espéré que les Nations unies continuent de jouer leur rôle" dans ce domaine.

 

Les dirigeants des grandes puissances du G8 réunis lundi et mardi en Irlande du Nord se sont engagés à "combattre le fléau de l'évasion fiscale".

 

Pour M. Annan, "les ressources naturelles ne provoquent pas les guerres (..) mais la rivalité pour ces ressources peut souvent amplifier et accélérer les conflits". "La richesse naturelle augmente les bénéfices escomptés d'une victoire et alimente le conflit en fournissant les fonds pour acheter des armes et des munitions".

 

© 2013 AFP

 

Kofi Annan fustige la fraude fiscale, fléau pour l'Afrique

Partager cet article

Centrafrique-Presse.com