Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Sommaire

  • : centrafrique-presse
  • centrafrique-presse
  • : informations générales sur la république centrafricaine et l'Afrique centrale
  • Contact

Recherche

Liens

1 mai 2013 3 01 /05 /mai /2013 23:15

 

 

 

 

 

Après avoir échoué quand il était au pouvoir à animer et faire vivre son prétendu parti le KNK, ne serait-ce que dans un semblant de démocratie pour au moins sauver les apparences, c’est maintenant qu’il a été renversé que depuis le Cameroun, Bozizé est à la manœuvre et tente d’imposer ses hommes de main à la tête du KNK.

 

C’est ainsi que samedi dernier, le KNK a réussi à tenir une réunion dans une des JM résidences qui a même vu la participation des planqués au camp FOMAC de Bangui-Mpoko comme Célestin Leroy Gaombalet, Faustin Archange Touadéra et autre Elie Doté. « Gaou la fumée » a même brandi un document signé de Bozizé dans lequel il désigne certaines personnes pour représenter le KNK et animer sa vie politique. Il s’agit de Célestin Leroy Gaombalet ancien président de l'Assemblée Nationale comme  président, Bertin Béa, ancien 2ème vice-président de l'Assemblée nationale comme Secrétaire Général et Mme Gina Sanzé, ancienne 3ème vice-présidente de l'Assemblée nationale comme Secrétaire général adjointe.

 

Malheureusement pour Bozizé, selon nos informations, la base du KNK a rejeté ces choix pour le moins anti-démocratiques du président fondateur et souhaité que tout changement de personnes à la tête du parti ne puisse intervenir que lors d’un congrès extraordinaire. Le président du KNK Joseph Kiticki-Kouamba peut donc respirer lui qui est pourtant souvent harcelé par les bozizistes planqués au camp FOMAC de Bangui-Mpoko depuis la chute de Bozizé jusqu’à ce jour pour être parrainés par le KNK afin d’entrer au CNT et qui contrairement  à eux, continue de vivre tranquillement à son domicile habituel et d’y tenir même des réunions de son parti.

 

Bozizé qui croît qu’il peut revenir au pouvoir, tente de réorganiser ses partisans afin de déclencher un climat insurrectionnel à Bangui dans certains quartiers où il a distribué beaucoup d’armes avant de quitter le pays. Ce n’est pas par hasard si dimanche dernier, une cache contenant 405 armes lourdes a été découverte au PK 13 route de Boali. La plupart de ses partisans ne cessent de se rendre à Yaoundé pour magouiller avec le chef. C’est le cas du sulfureux Edouard Ngaissona qui vient d’arriver à Paris où il dispose d’un pied à terre en Seine et Marne. Il vient retrouver Parfait Mbay et autre Lévi Yakété et Sylvie Mazoungou. Francis Bozizé serait arrivé en France pour coordonner des affaires d’achat d’armes.et déjà reparti. Depuis la RDC, certains autres proches de Bozizé l’ont rejoint à Yaoundé afin de mieux préparer avec lui leurs plans de contre-offensive.

KNK Bozizé toujours à la manœuvre

Partager cet article

Centrafrique-Presse.com