Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Sommaire

  • : centrafrique-presse
  • centrafrique-presse
  • : informations générales sur la république centrafricaine et l'Afrique centrale
  • Contact

Recherche

Liens

7 mai 2013 2 07 /05 /mai /2013 00:37

 

 

Cameroun-Centrafrique-Transport     

 

       

APA-Douala (Cameroun) 2013-05-06 16:13:28 - Des camionneurs camerounais qui avaient déjà observé un arrêt de travail pendant le week-end pour protester contre l’assassinat d’un des leurs par des éléments de l’armée centrafricaine, ont suspendu la desserte de la Centrafrique lundi au cours d’une réunion de crise à Douala.


« Si notre sécurité n'est pas assurée et que toute la lumière n'est pas faite suite à l'assassinat de l'un de nos collègues, nous allons suspendre jusqu'à une durée indéterminée le ravitaillement de la Centrafrique », ont-ils souligné.


Bien que les autorités centrafricaines aient condamné cet assassinat, « nous exigeons toute la lumière sur cette affaire et toutes les garanties de sécurité, car rien n'indique que ces bavures ne vont pas se répéter ».


Dépourvue d'une façade maritime, la plupart des marchandises en direction ou en provenance de la Centrafrique passent par le port de Douala, au Cameroun.


D'après des sources concordantes, le camionneur camerounais assassiné était en stationnement à la sortie de Bangui, à la suite d'une panne, quand un véhicule transportant des éléments du Séléka, les ex-rebelles arrivés au pouvoir par les armes il y a deux mois, a heurté une roue posée à côté de son camion.


Après avoir rançonné une somme de 50 000francs CFA au camionneur, un des éléments de la patrouille lui a logé quatre balles dans la tête, avant de prendre la clé des champs.

 

Les enquêtes en cours permettront peut-être de connaître toute la vérité sur cette affaire qui risque de mettre à mal le commerce transfrontalier entre les deux pays voisins.

 

 

 

BANGUI : LES PRÉSUMÉS TUEURS DU TRANSPORTEUR CAMEROUNAIS MIS SOUS VERROU

 

 

Bangui, 6 mai 2013 (RJDH) – Des éléments de la Séléka qui ont tué un conducteur  camerounais,  le vendredi 3 mai au PK 13 (sortie nord de Bangui), ont été arrêté par la police centrafricaine. L’Annonce a été faite ce dimanche dans un communiqué lu à la radio nationale, par Henri Wanzet Linguissara, le directeur général de la police.

 

Henri Wanzet Linguissara a d’abord condamné cet acte, avant d’annoncer que les présumés auteurs ont été déjà arrêtés et placés sous mandat de dépôt en entendant l’ouverture d’une enquête, suivant les instructions du parquet.

 

Le samedi dernier, les conducteurs camerounais ont suspendu les activités,  pour protester contre cet acte. Ils revendiquaient par la même occasion des autorités centrafricaines les meilleures conditions de travail et de sécurité.

Des camionneurs camerounais menacent de ne plus desservir la Centrafrique

Partager cet article

Centrafrique-Presse.com