Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Sommaire

  • : centrafrique-presse
  • centrafrique-presse
  • : informations générales sur la république centrafricaine et l'Afrique centrale
  • Contact

Recherche

Liens

8 avril 2013 1 08 /04 /avril /2013 02:51

 

 

 

RFI  lundi 08 avril 2013

 

Le président Sassou Nguesso entame aujourd'hui une visite de travail de trois jours à Paris, au cours de laquelle il sera reçu à l'Elysée, et dans plusieurs ministères dont les Affaires étrangères et la Défense. Il consacrera une matinée aux patrons français et enfin rencontrera la diaspora congolaise de Paris. Ce sera la deuxième rencontre entre Denis Sassou Nguesso et François Hollande depuis l'élection du président français. Leur entrevue en marge du sommet de la francophonie à Kinshasa en octobre dernier n'avait pas été très chaleureuse.

 

Le président congolais avait eu droit à un quart d'heure d'entretien, au cours duquel François Hollande avait fait comprendre à Denis Sassou Nguesso que la justice pourrait mener comme elle l'entendait son enquête sur les « biens mal acquis ».

 

D'ailleurs, depuis, une perquisition a eu lieu dans une villa parisienne d'une des filles du président congolais. Ce que le président congolais, selon son entourage, a vécu comme une provocation.

 

Influence politique

 

Denis Sassou Nguesso espérait redorer son blason auprès de Paris en se posant en médiateur des conflits en Afrique centrale. N'était-il pas le négociateur attitré pour la crise centrafricaine, et le conflit dans la région des grands lacs?

 

Mais sur ce dossier, il apparait désormais au deuxième plan derrière le président Museveni. Et sur le dossier centrafricain, depuis la prise de Bangui par la Seleka, c'est le Tchad qui est à la manoeuvre. Le Tchad à qui la France est également redevable dans la crise malienne.

 

Néanmoins le Congo conserve une influence politique sur laquelle Paris ne peut pas faire l'impasse. Et au plan économique, après le passage du président chinois à Brazzaville, alors que le Congo diversifie ses fournisseurs, les patrons français lui dérouleront le tapis rouge pour que la France reste le premier partenaire du Congo 

Denis Sassou Nguesso en France: une visite diplomatico-économique, sur fond d'affaire des «biens mal acquis» (RFI)

Partager cet article

Centrafrique-Presse.com