Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Sommaire

  • : centrafrique-presse
  • centrafrique-presse
  • : informations générales sur la république centrafricaine et l'Afrique centrale
  • Contact

Recherche

Liens

26 août 2013 1 26 /08 /août /2013 11:07

 

 

 

 

Alors que la population Centrafricaine essaie depuis quelques jours de panser ses plaies, nées de longs mois d’occupation d’une grande partie du territoire national par la rébellion qui a tout dévasté sur son passage.

 

En cette période sensible où le peuple centrafricain tente de se réconcilier avec lui-même, et ce plus de quatre mois après le renversement du régime dictatorial de François Bozizé, les nouvelles autorités peinent à instaurer un ordre véritable dans le pays, l’ancien dictateur François Bozizé ne trouve mieux que de braver la mémoire des multiples victimes de ses 10 années de règne autoritaire en multipliant des déclarations va t'en guerre et d’incitation à la haine et au génocide depuis le territoire français alors même qu’il a fait brûler le drapeau tricolore et fait caillasser l’ambassade de France de Bangui en décembre 2013.

 

Au regard des agitations de Monsieur François Bozizé et au nom du principe de compétence universelle le Collectif des Organisations de Défense des Droits de l’Homme ; Organisations non gouvernementales et association à but non lucratif, porte à la connaissance de l’opinion tant nationale qu’internationale, qu’une procédure judiciaire vient d’être engagée par le biais d’un cabinet d’avocats parisien.

 

Aussi le collectif exhorte, le Président de la République Française, Monsieur François Hollande, de tout mettre en œuvre pour que toute la lumière soit faite sur la disparition de Charles Massi, du militant des droits de l'Homme Me Goungaye ; des assassinats du colonel Christophe Grélombé et de son fils Martin ; du  lieutenant Gbodo à Kémbé etc…

 

A cet effet, le collectif invite instamment toute personne s’estimant de près ou de loin victimes de violations graves des droits humains mais aussi et surtout des crimes relevant du statut de la Cour pénale internationale; de  se rapprocher dudit Collectif afin de se constituer partie civile.

 

Le collectif tient par ailleurs à préciser, que l’ancien homme fort de Bangui François Bozizé fait déjà l’objet d’une plainte déposée en 2003 par Monsieur Prosper Ndouba auprès du parquet de Pontoise pour enlèvement, séquestration et prise d’otage en bande organisée et que la machine judiciaire est mise en œuvre, mais aussi sera probablement bientôt  auditionné devant la Cour Pénale Internationale de La Haye comme témoin dans l’affaire Jean Pierre Bemba Gombo ne bénéficiant plus d’une quelconque immunité.

 

Conscient que la crise centrafricaine ne peut trouver une issue qu'à travers une justice véritable, le collectif est résolument engagé aux côtés des plus faibles et est persuadé que le combat contre l'impunité reste la seule voie d'un retour à la paix en Centrafrique.

 

Fait à Joué les Tours, le 23 août 2013

 

Pour le Collectif

 

Jean Nestor  NDAKALA

 

 

Contacts : 0033763137153

E-mail : poursuitejudiciaire.bozize@gmail.com

 

 

NDLR : Selon nos informations de source parisenne digne de foi, Bozizé qui est effectivement entré en France via Bruxelles, aurait été convoqué au ministère français de l'intérieur où il lui aurait été clairement et fermement signifié qu'il devrait s'abstenir de toutes manoeuvres visant à déstabiliser la transition en cours en Centrafrique. Bozizé aurait expliqué qu'il aurait choisi de quitter l'Afrique de peur de se faire arrêter et finir à la CPI. Le voilà désormais réduit au silence. Toujours selon nos informations, il circulerait sur le territoire français à bord d'une Porsche Cayenne achetée au nom de son fils Franklin au nom duquel qui il aurait également acheté une maison en région parisienne non loin de celle de son épouse Monique Bozizé. A Joué les Tours (37), Renée Madeleine Sambo Bafatoro la maîtresse favorite de Bozizé, possède aussi un pavillon où va séjourner de temps à autre le président déchu qui rêve de revenir au pouvoir en RCA. 

COMMUNIQUE DE PRESSE RELATIF  A L'OUVERTURE   D'UNE   PROCEDURE JUDICIARE CONTRE LE SIEUR BOZIZE

Partager cet article

Centrafrique-Presse.com