Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Sommaire

  • : centrafrique-presse
  • centrafrique-presse
  • : informations générales sur la république centrafricaine et l'Afrique centrale
  • Contact

Recherche

Liens

3 mai 2013 5 03 /05 /mai /2013 20:36

 

 

Plateforme pour la Participation Politique de la Femme Centrafricaine à la Consolidation de la Paix

*********

Solidarité - Action – Persévérance

« G23 »

 

 

COMMUNIQUE DE PRESSE DE LA PLATE FORME POUR LA PARTICIPATION DE LA FEMME A LA CONSOLIDATION DE LA PAIX EN REPUBLIQUE CENTRAFRICAINE

« G23 »

 

********

 

 

Le « G23 », groupe de plaidoyer pour la promotion des femmes dans les sphères de prise des décisions,

 

- Considérant le sommet extraordinaire des Chefs d’Etats de la CEEAC tenu à NDJAMENA le 18 avril 2013 ;

 

- Considérant la décision des Chefs d’Etats d’ajouter 30 sièges aux 105 sièges du Conseil National de Transition ;

 

- Considérant les agitations de certaines entités déjà suffisamment représentées au Conseil National de Transition ;

 

Informe et tient à préciser que ce sont les femmes de la société civile qui ont pris leur courage pour dénoncer à haute voix devant les diplomates les irrégularités intervenues dans la finalisation de la liste des membres du CNT;

 

Les femmes de la société civile ont poussé jusqu’à demander aux femmes politiques qui ont jeté précipitamment leur flambeau politique de démissionner du CNT ;

Et c’est pour éviter des frustrations à ces personnalités déjà investies, que les Chefs d’Etats de la CEEAC ont révisé le nombre des sièges à la hausse pour permettre à ceux et celles de la société civile dont les noms ont été déjà retenus d’aller siéger sans bousculer les autres.

 

Seulement une dizaine de sièges reste à pourvoir et quelles que soient les entités qui vont bénéficier de ces sièges, ce sont des femmes qui doivent être désignées car les hommes sont plus que majoritaires au Conseil National de Transition.

 

Au nom de l’unité et la dignité du peuple centrafricain, le « G23 » prie tout un chacun d’éviter d’amener nos partenaires à nous abandonner à notre triste sort.

 

Fait à Bangui le 30 avril 2013

 

La Présidente du « G23 »

 

Me Lucille MAZANGUE

 

 

 

COMMUNIQUE DE PRESSE DE LA PLATE FORME POUR LA PARTICIPATION

DE LA FEMME A LA CONSOLIDATION DE LA PAIX EN REPUBLIQUE CENTRAFRICAINE

« G23 »

 

********

 

Le « G23 », groupe de plaidoyer pour la promotion des femmes dans les sphères de prise des décisions,

 

- Considérant le sommet extraordinaire des Chefs de l’Etat de la CEEAC tenu à NDJAMENA le 18 avril 2013 ;

 

- Considérant le communiqué final du 18 avril 2013 qui demande au Premier Ministre de réaménager le gouvernement ;

 

- Considérant la faible représentativité des femmes dans le gouvernement ;

 

- Considérant la Résolution 1325 adoptée par les Nations Unies le 8 mars 2000 ratifiée par la RCA et qui, je cite : « demande instamment aux Etats-membres de faire en sorte que les femmes soient davantage représentées à tous les niveaux de prise de décisions dans les institutions et mécanismes nationaux et internationaux pour la prévention, la gestion et le règlement des différends».

 

- Considérant que les femmes constituent plus de 52% de la population centrafricaine ;

 

- Demande au Premier Ministre, Chef du Gouvernement de constituer un gouvernement composé de 30% de femmes.

 

Après plus de 50 ans d’indépendance et face au chaos où nous a mené la domination masculine, les centrafricaines exigent des hommes en général et de nos dirigeants en particulier un changement de mentalité, une reconsidération de leurs compatriotes femmes.

 

L’heure n’est plus à l’exclusion basée sur le sexe mais à celle de la reconstruction de notre pays et la préparation de l’avenir de nos enfants.

 

La République centrafricaine faisant partie intégrante du système des Nations Unies, le respect de nos engagements en ce qui concerne la promotion de la femme, sera une grande démonstration à nos partenaires d’un réel et profond changement dans la gestion de notre pays.

 

Fait à Bangui le 30 avril 2013

 

La Présidente du « G23 »

 

Me Lucille MAZANGUE

Partager cet article

Centrafrique-Presse.com