Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Sommaire

  • : centrafrique-presse
  • centrafrique-presse
  • : informations générales sur la république centrafricaine et l'Afrique centrale
  • Contact

Recherche

Liens

17 avril 2013 3 17 /04 /avril /2013 01:36

 

 

 

Coalition « Collectif Touche Pas A MA Constitution (CTPAMC) »

Et le « Groupe des Patriotes Centrafricains (GPCA) »

Tel : (00236) 70010296 / 75031015 ; E-mail : « collectif_bn@yahoo.fr »

Déclaré au ministère de l’administration du Territoire

Sous le numéro : N° 261/MATD/DIRCAB/DGATD/DAPA/SASE

 

La Coalition « Collectif Touche Pas A MA Constitution » et le « Groupe des Patriotes Centrafricains (GPCA) » Condamne avec fermeté et la dernière rigueur les exactions commises sur  la population civiles

 

Le 24 Mars 2013 – Le 14 Avril 2013, soit au total 21 jours passés, âpres la prise de pouvoir par le SELEKA l’insécurité règne toujours. La coalition condamne avec fermeté et à la dernière rigueur, les actes : de violence d’assassinat ; de vandalisme ; de pillages ; et toutes sortes d’exactions, faits sur la population civile.

 

  • Nous rappelons que La personne humaine est sacrée et inviolable. Tous les agents de la puissance publique, toute organisation, ont l’obligation absolue de la respecter et de la protéger.
  • Nous exhortons les chefs d’ETAT de la CEEAC à mettre beaucoup plus de pression sur le chef de l’Etat actuel pour que le calme et la sécurité puisent revenir dans un meilleur délai.
  • Nous exhortons les membres du Conseil National de Transition d’en faire autant. D’or et déjà la composition des membres du CNT ne nous rassure guerre, car certains noms considérés comme ceux des monstres qui ont détruit le pays pendant longtemps et cela depuis l’époque de KOLIGBA, PATTASSE, puis BOZIZE, figure dans cette liste.
  • Nous exigeons du Président de la République, Chef de l’Etat, la cessation immédiate des exactions commises par ses hommes et un retour rapide au calme et à l’ordre au lieu d’imputer la responsabilité à un camp adverse, je rappel « qu’il n’y pas de fumée sans feu ».
  • Nous mettons en garde le président de la république contre toutes tentative de dérives de ces hommes dans les prochains jours, car les éléments de SELEKA ne sont pas militairement formés, par conséquent ils ont aucune habilité de procéder à une quelconque opération de désarment dans une grande ville telle que Bangui.   

                           

 

Fait à Bangui le 15 Avril 2013

 

Pour la Coalition, Le Coordonnateur

 

 

N’DOROMA SEREFIO André Romaric

 

 

 

 

Bureau Sous-Fédéral du Sénégal

 

COMMUNIQUE DE PRESSE N°02/03

 

Le bureau sous fédéral du MLPC est écœuré de la condition de vie des étudiants centrafricains du Sénégal tant boursiers que non boursiers.

Le 24 mars 2013 coïncide approximativement avec la date butoir du paiement du loyer qui est avant le 5 de chaque mois, beaucoup d’étudiants sont mis dehors pour raison de non-paiement de leur frais de location ainsi que les frais de scolarité.

Le bureau sous fédéral du MLPC interpelle le président de la transition Michel  DJOTODIA  et le premier ministre Maitre Nicolas TIANGAYE  d’assumer leurs responsabilités afin que les bourses d’études non payées depuis 6 mois puissent être versées et que les banques puissent ouvrir leurs portes dans les plus brefs délais permettant ainsi à ceux dépendant des banques de percevoir leur bourse à travers le système de transfert d’argent.

Les étudiants Centrafricains du Sénégal abattu par la faim et le déshonneur d’être chassé  des salles de classe pour faute de non-paiement de leur scolarité s’indignent de l’indifférence du gouvernement centrafricain face à leur situation plus qu’alarmante et exécrable.

 

 

                                           LE PRESIDENT

 

                                                                                   MEDARD YAPENDE GOUNOUPOU

Communiqué de presse du GPCA

Partager cet article

Centrafrique-Presse.com