Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Sommaire

  • : centrafrique-presse
  • centrafrique-presse
  • : informations générales sur la république centrafricaine et l'Afrique centrale
  • Contact

Recherche

Liens

7 octobre 2013 1 07 /10 /octobre /2013 20:27

 

 

Résolution

 

Nous, militants de la Convention Républicaine pour le Progrès Social (CRPS –Sénégal), réunis en date du 28 Septembre 2013, lors du séminaire  de formation sous le parrainage de Mr Landing Savané, Secrétaire Général  du Parti Africain pour la Démocratie et le Socialisme (PADS) dont le thème général est : « La République Centrafricaine, quelles perspectives pour un décollage définitif ? » et  les sous thèmes  suivants : « Les institutions centrafricaines de 1960 à 2013,  Les jeunes et l’ordre politique en Afrique noire»,

Considérant, le rôle crucial que doivent jouer les jeunes pour l’avènement d’une RCA nouvelle, basée sur des valeurs et des vertus ;

Conscients que le temps de la jeunesse, sculpte toute la vie et prépare à des responsabilités sociales, qui incombent à toute personne digne et qu’un bon état d’esprit de la jeunesse est une condition sine qua non pour la stabilité d’une nation ;

Considérant, les résultats mitigés de toutes les politiques de jeunesse mises en œuvre depuis les indépendances par les différents régimes qui se sont succédé au pouvoir en Centrafrique.

Considérant, que les actions menées par l’Etat Centrafricain pour la promotion de la démocratie et de la jeunesse, malgré l’avènement de la première alternance politique ayant eu lieu en 1993 tardent à porter du fruit par la remise en cause de l’autorité de l’Etat par les armes;

Considérant ; le rôle incontournable et indispensable que doivent jouer les jeunes à tous les niveaux, local, régional, comme national, pour leur promotion sociale, économique et culturelle ;

La Convention Républicaine pour le Progrès Social (CRPS-Sénégal) recommande ce qui suit :

Concernant le système éducatif

  • Recommande la création d’un nouvel ordre scolaire et estudiantin dans lequel la primauté sera donnée aux sciences et technologies, ainsi qu’aux métiers du secteur primaire ;
  • Exhorte le gouvernement à garantir l’accès à un environnement éducatif de qualité dans toutes les régions de la Centrafrique, par l’éradication des abris provisoires au profit d’établissements qui respectent la dignité des élèves ;
  • Demande la création d’un cadre national de concertation sur l’éducation dans lequel la jeunesse estudiantine et scolaire sera largement représentée dans toutes ses sensibilités ;
  • Plaide la mise en place d’un système de règlements de différends du monde scolaire et estudiantin par la mise en place d’un mécanisme approprié de médiation des conflits entre les acteurs de l’école Centrafricaine ;
  • Recommande l’adoption d’une reforme de l’école qui tient compte des besoins du pays au plan social, économique, culturel, scientifique, technologique, selon un processus inclusif, participatif et délibératif.
  • Concernant l’emploi des jeunes, la CRPS recommande :
  • Le maintien, le renforcement et l’intensification des mesures favorables à la création d’emplois en milieu rural et en milieu urbain pour les jeunes ;
  • Le redémarrage et la reprise des entreprises en difficulté ;
  • La promotion d’une politique de transparence dans la mise en œuvre des stratégies d’offres d’emplois dédiés à la jeunesse ;
  • Le développement des services publics de l’emploi ;
  • La création d’un cadre efficace de formulation de propositions relatives à l’emploi des jeunes.

 

Concernant la situation politique et sécuritaire, la CRPS recommande :

 

  • Mise en place d’une autorité politique centrale démocratique et d’un parlement démocratique dans un délai raisonnable permettant un retour à l’ordre normal ;
  • Mise en place d’une mesure de surveillance des frontières nationales afin d’empêcher l’hémorragie des ressources nationales ;
  • Mise en place d’une mesure de surveillance du territoire national afin que règne un ordre à peu près acceptable et que l’autorité de l’Etat ne soit pas constamment remise en cause par les armes ;
  • La capacité d’extraire des ressources de l’environnement intérieur et international afin que l’Etat puisse subvenir à ses besoins de fonctionnement ;
  • Mise en place d’un contrôle sur les actions des agents de l’Etat qui permette de coordonner les décisions politique et de les exécuter et de mettre un frein au piratage de façon à ne pas menacer les éléments déjà énumérés ;
  • Réelle prise de conscience et de la responsabilité ;

·         La convocation dans les meilleurs délais d’une table ronde entre Centrafricains ;

  • Respect des droits de l’Hommes et la liberté de presse ;

·         La sécurisation effective des personnes et des biens sur l’ensemble du territoire national ;

·         La restructuration de l’Armée Nationale ;

·         Mise en place d’une démocratie associative dans le recrutement de l’armée, la police et l’administration publique et privée, sur la base des principes combinés : le mérite et la proportionnalité ;

·         Mettre fin au népotisme, l’injustice sociale et la gabegie des deniers publics ;

·         Implication entière des partis politiques dans la gestion démocratique de l’Etat ;

·         Prôner l’intérêt général et non  l’intérêt personnel, ethnique, clanique ou partisan.

 

Sur le plan économique et sanitaire :

 

·         Mise en place d’un plan de sauvegarde et de la promotion pour les entreprises privées et parapubliques ;

·         Création  des infrastructures appropriées ;

·         Mise en place d’une bonne politique managériale dans  tous les secteurs ;

·         Mise en place des infrastructures sanitaires appropriées ;

·         Mise en place d’une couverture sanitaire pour tous.

 

 

Ensemble avec Maître Nicolas Tiangaye, Premier de la transition pour un décollage définitif de la République Centrafricaine.

 

Fait à Dakar le 30 Septembre 2013

 

Pour la CRPS-SENEGAL

Le Chargé de la formation politique et civique

Junior Diaslène Zouibona

Communiqué de presse de la Fédération CRPS du Sénégal
Communiqué de presse de la Fédération CRPS du Sénégal
Communiqué de presse de la Fédération CRPS du Sénégal

Partager cet article

Centrafrique-Presse.com