Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Sommaire

  • : centrafrique-presse
  • centrafrique-presse
  • : informations générales sur la république centrafricaine et l'Afrique centrale
  • Contact

Recherche

Liens

8 mai 2013 3 08 /05 /mai /2013 17:17

 

 

 

 

Mardi, 07 Mai 2013 10:57 AEM-AFP

 

BANGUI, République centrafricaine - Le Conseil national de transition (CNT), parlement transitoire et constituant de la Centrafrique mis en place après la chute du régime de François Bozizé, s'est réuni lundi soir en session extraordinaire à Bangui alors que la situation sécurité reste précaire.

 

Le CNT, qui a élu le 13 avril Michel Djotodia président de la République pour une période de transition de 18 mois, était l'une des recommandations du sommet des chefs d'Etat d'Afrique centrale réunis à N'Djamena le 3 avril pour normaliser la situation institutionnelle après la victoire militaire de la coalition rebelle Séléka.

 

"Le parlement de transition dispose de la plénitude des pouvoirs législatifs dévolus à un parlement ordinaire, ça veut dire que le CNT a tous les pouvoirs dévolus à un parlement régulier, en dehors de la motion de censure", a déclaré Alexandre-Ferdinand Nguéndet, le président du CNT qui sera réuni jusqu'au 21 mai.

 

Le conseil doit notamment élaborer la Charte de la transition, adopter le projet d'ordonnance du Code électoral de la République Centrafricaine, mais aussi son propre règlement intérieur.

 

La mise en place du CNT Cet organe de 105 membres est composé de représentants du Séléka, au pouvoir, de l'ancienne opposition au président déchu François Bozizé, de partisans de l'ancien régime, ainsi que d'anciens rebelles et personnalités de la société civile.

 

Les partis politiques y comptent désormais 24 représentants et le Séléka 15 membres. Michel Djotodia figure parmi eux.

 

Les personnalités de la société civile, nommées par différentes organisations (jeunesse, femmes, patronat, syndicat etc...) composent l'essentiel du CNT. Il compte également de nombreux anciens ministres et députés.

Centrafrique : session extraordinaire du Conseil national de transition

Partager cet article

Centrafrique-Presse.com