Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Sommaire

  • : centrafrique-presse
  • centrafrique-presse
  • : informations générales sur la république centrafricaine et l'Afrique centrale
  • Contact

Recherche

Liens

8 avril 2013 1 08 /04 /avril /2013 11:46

 

 

 

Que pouvons – nous retenir de ce qui reste au pays des oubanguiens et des centrafricains avec l’arrivée de la coalition séléka sur le territoire ? Qui les a instruits et introduits sur ce territoire ? A qui profite la présence des éléments de la séléka en Centrafrique ? Les commanditaires de cette rébellion peuvent vraiment avoir la conscience tranquille de ce qui a été infligé au peuple docile et pauvre de la Centrafrique ? Est-ce qu’il existe réellement des filles e fils du pays dans cette fameuse coalition de ses prophètes de la mort ? Pourquoi la Centrafrique connaisse-t-elle des pareils et ignobles actes à son actif ? Bref quel sera le devenir du pays demain et pour quel témoignage à nos enfants ?

 

Voilà autant de questionnement qui nous laisse perplexe voire incertain sur l’avenir  des Centrafricains demain. Le conflit est inhérent à l’existence humaine, certes. Là où les hommes se côtoient le conflit ne manque pas. Cela ne veut nullement dire que ses mêmes géniteurs de conflits ne peuvent pas les résoudre: c’est faux. Ils sont à même de résoudre et très facilement leur différend laissant la place ainsi à la cohésion sociale soutenue. La République centrafricaine que nous, témoin oculaire vivons aujourd’hui n’est que ruine au sens propre du terme sans se détourner de l’étymologie du mot.

 

Certes, l’ancien locataire du palais de la renaissance en est le responsable premier du malheur de son peuple. Ce peuple tant réclamé, qui l’a hissé au plus haut sommet de commandement de son histoire, ce peuple qui lui a imprimé une réputation mondiale, c’est à lui qu’il a réservé des pareils sorts. L’abandonnant à son triste destiné sans issu de sorti honorable qu’il méritait de sa part.

 

Les ennemis de la RCA ne manquent pas avec la complicité bien entendu de ses propres filles et fils d’où la situation actuelle que traverse le pays. Ceux qui ont favorisé de loin ou de près l’introduction des éléments seleka sur le territoire Centrafricain avec des gaffes que ses guerriers ont commis sur le paisible peuple Centrafricain, payeront le pire prix demain. Nous pouvons confirmer que les 623000 KM2 dont dispose la RCA ont été visités systématiquement par la coalition séléka. Est-ce normal même si généralement les crises peuvent engendrer des dégâts collatéraux lors de son passage. Elles ne peuvent pas toucher tout le monde sans exception. Mais le plus pire du siècle est arrivé aux Centrafricains, l’histoire en témoignera demain.

 

Disons que les Centrafricains restent et demeurent les responsables potentielles de leur malheur. Ainsi les étrangers n’ont fait que récupérer la trahison afin d’exploiter. Du coup l’unité prônée dans la devise du pays est vouée au fiasco. Les citoyens voisins avec qui on a été depuis toujours des frères se prennent des bourreaux de la Centrafrique parce qu’il pense atteindre le degré de leur hégémonie. Par conséquent ils peuvent avoir le contrôle total de notre pays et à l’occasion nous dicter leur loi. Faire et défaire un président en Centrafrique à tout moment d’où les appuis nocifs qu’ils prétendent donner aux assoiffés de venir maltraités le peuple centrafricain. Qu’ils ne se trompent pas, ce n’est qu’une question de temps leur tour viendra à pique ; ou leur sort sera aussi scellé comme ils ont infligé ailleurs. Personne n’est invincible sur cette terre. Ils ont été combien de ce monde, ils sont ou actuellement. Les plus fort d’aujourd’hui seront les plus faible de demain.

 

La France qui se dit pays colonisateur laisse sa colonie la plus fragile vivre la période la plus difficile de son histoire. Au su et au vu de son mutisme consentis. Au fait qu’est- ce qu’elle veut exactement du terroir centrafricain et de son peuple. Je ne pense pas que cela soit à cause de ses intérêts depuis toujours chanter par les hommes à la commande successifs en Centrafrique. Si cela est la raison mais elle aurait dû agir autrement en préservant la tranquillité des citoyens gage de l’existence du terroir à exploiter.  Elle a cédé le territoire au pays voisin pour leur manœuvre dilatoire à extrême afin d’assouvir leur soif de compensation triangulaire (France-Tchad-Mali = RCA). Ainsi la France sacrifie la RCA au Tchad en compensation de son intervention au Mali. Quelle aberration ?

 

Si le territoire Français ou Tchadien connaissait ce que celui de la Centrafrique a connu avec l’avènement de la séléka, je ne sais pas ce que serait leur réaction respective. Ces hommes dit de coalition se sont livrés à tout spectacle sans rien laisser. Il n y a pas à énumérer ici dans cette opinion de désarrois. Il n y a aucun endroit ou la séléka n’a pas visité. C’est vraiment de la désolation aigue au sens propre du terme. Dommage ! C’est de la pure méchanceté à l’égard de ce pays. Il ne restait qu’à railler ce territoire sur la carte mondiale ou l’annexer avec le territoire Tchadien ou encore créer un nouveau territoire Français en Centrafrique. Vraiment c’est énervant comme acte ignoble commis en Centrafrique depuis le 11 décembre 2012 jusqu’au mois de Mars 2013. Véritable arme de destruction massive, la séléka de Djotodia, de Dafhane, de Nourredine, de Déby, de Hollande et que sais-je encore. Que Dieu bénisse la RCA entre les mains de ses ennemis de toujours.

 

Un Centrafricain excédé par les pillages et le racket

Centrafrique : La sélékalisation du pays ou l’introduction des machines de destruction massive. Et si tout le monde possédait une arme ……..

Partager cet article

Centrafrique-Presse.com