Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Sommaire

  • : centrafrique-presse
  • centrafrique-presse
  • : informations générales sur la république centrafricaine et l'Afrique centrale
  • Contact

Recherche

Liens

16 mai 2013 4 16 /05 /mai /2013 09:24

 

 


Fratmat  mercredi, 15 mai 2013 10:28

 

Le président de transition de la République centrafricaine, Michel Djotodia, a effectué mardi une visite d'amitié et de travail au Tchad, sa première depuis sa prise de pouvoir par les armes il y a trois mois.

 

"Mon frère Idriss Déby est le président de la CEEAC (Communauté économique des Etats de l'Afrique centrale, Ndlr). Il s'est beaucoup impliqué dans la résolution de la crise en République centrafricaine", a déclaré à la presse le président de transition centrafricain, Michel Djotodia, à l'issue de l'entretien d'une heure en présence de leurs collaborateurs, suivi d'un tête-à-tête avec son homologue tchadien. 

 

Le chef de la Séléka (la coalition rebelle qui a chassé le président François Bozizé du pouvoir à Bangui en fin février 2013) a par ailleurs indiqué être venu à N'Djaména, la capitale du Tchad, pour remercier le président et le peuple tchadiens pour leur assistance dans les moments difficiles que son pays a traversés. Il leur a dit "merci, merci pour tout".

 

Le président tchadien, Déby Itno, s'est, selon un communiqué sanctionnant la visite du président Djotodia, félicité des progrès réalisés par les autorités de transition centrafricaines dans l'application de la feuille de route tracée par le dernier sommet des chefs d'Etat et de gouvernement de la CEEAC, tenu mi-avril à N'Djaména.

 

Il s'est également félicité, toujours selon le document, de l'élargissement du Conseil national de transition (CNT) qui est actuellement en session extraordinaire en vue de rédiger et adopter la Charte de la transition en RCA, ainsi que les textes consensuels portant mise en place de l'Agence nationale des élections.

 

Le CNT, dont la composition est passée de 105 initialement à 135 membres selon la Déclaration de N'Djaména, dispose de la plénitude du pouvoir législatif. Il est chargé de préparer le projet de Constitution à soumettre au suffrage populaire.

 

"En outre, le président en exercice de la CEEAC a pris acte de larges consultations en cours en vue de remanier le gouvernement, conformément à la Déclaration de N'Djaména», indique le texte.

 

En matière de sécurité, il a été constaté le début du cantonnement des éléments armés et le déploiement de certains d'entre eux en province. "Le président de la République Idriss Déby Itno a exhorté le chef de la transition en République centrafricaine à plus d'efforts pour assurer la sécurité des biens et des personnes, et à asseoir l'autorité de l'Etat sur l'ensemble du territoire", précise le communiqué.

 

Selon le document, le chef de l'Etat tchadien a insisté sur la nécessité de préserver le caractère laïc de l'Etat centrafricain et la coexistence pacifique entre les communautés. Il a réaffirmé le soutien de son pays et de la sous-région à accompagner le processus de transition amorcé en République centrafricaine.

 

Après N'Djaména, le chef de l'Etat centrafricain devrait s'envoler à Libreville, au Gabon, pour rencontrer le président Ali Bongo, président en exercice de la Communauté économique et monétaire des Etats de l'Afrique centrale (CEMAC); puis à Yaoundé, au Cameroun, pour exprimer vivement ses gratitudes à son "grand- frère et voisin immédiat" Paul Biya.

 

Avec cette série de visites entamée mardi à N'Djaména, le nouvel homme fort de Bangui est en train d'être officiellement adoubé par ses pairs de la sous-région. Depuis sa prise du pouvoir, ces derniers ne l'ont jamais invité à assister à leurs grand- messes, lui préférant Me Nicolas Tiangaye, son Premier ministre de transition qui fait unanimité tant à l'intérieur qu'à l'extérieur de la Centrafrique.

Centrafrique: l'homme fort de Bangui entame une tournée dans les pays de la sous-région

Partager cet article

Centrafrique-Presse.com