Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Sommaire

  • : centrafrique-presse
  • centrafrique-presse
  • : informations générales sur la république centrafricaine et l'Afrique centrale
  • Contact

Recherche

Liens

22 juillet 2013 1 22 /07 /juillet /2013 13:20

 

 

 

YAOUNDE (Xinhua) - A cause du conflit politique survenu dans ce pays de la Communauté économique et monétaire de l'Afrique centrale (CEMAC), la croissance économique a subi une contraction à -14% en 2013 en Centrafrique, contre 3,3% de prévision initiale, d'après la Banque des Etats de l'Afrique centrale (BEAC) réunie en comité de politique monétaire vendredi à Yaoundé.

 

« La RCA est un pays en récession », a déclaré à la presse le gouverneur de la BEAC et président du comité de politique monétaire, Lucas Abaga Nchama qui a dit placer des espoirs dans la perspective de la tenue de nouvelles élections présidentielle et législatives pour permettre un retour à la normalisation dans le pays.

 

La chute du régime de l'ex-président François Bozizé après trois mois d'affrontements et la prise du pouvoir le 24 mars par l'ex-coalition rebelle de la Séléka et son leader Michel Djotodia, élu président de la République par intérim, ont plongé la République centrafricaine (RCA) ou Centrafrique dans le chaos et l'insécurité.

 

Avec l'appui de la Force multinationale de l'Afrique centrale (FOMAC) déployée par la Communauté économique des Etats de l'Afrique centrale (CEEAC) et le soutien de l'armée française, le pays connaît aujourd'hui un début d'accalmie, surtout dans sa capitale Bangui. « L'accalmie devrait permettre la reprise », a estimé le gouverneur de la BEAC.

 

Selon lui, le conflit interne a impacté l'activité économique dans l'espace communautaire qui comprend en outre le Cameroun, le Congo, le Gabon, la Guinée équatoriale et le Tchad.

 

Après son élection comme président par intérim par un Conseil national de transition mis en place début avril, Michel Djotodia s'est engagé à respecter les prescriptions de la CEEAC de la tenue de nouvelles élections démocratiques pour la désignation d'un nouvel exécutif et d'un nouveau Parlement au terme d'une transition de dix-huit mois.

 

Source : http://www.afriquinfos.com/articles/2013/7/19/centrafrique-contraction-croissance-contre-33-prevision-2013-227174.asp

 

 

 

Centrafrique : Contraction de la croissance à - 14% contre 3,3% de prévision en 2013

Partager cet article

Centrafrique-Presse.com