Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Sommaire

  • : centrafrique-presse
  • centrafrique-presse
  • : informations générales sur la république centrafricaine et l'Afrique centrale
  • Contact

Recherche

Liens

11 juin 2013 2 11 /06 /juin /2013 00:26

 

 

 

( Xinhua )

 

09.06.2013 à 08h42

 
 

Le président de transition centrafricain Michel Djotodia, leader de l'ex-coalition rebelle de la Séléka, prendra part au prochain sommet des chefs d'Etat et de gouvernement de la Communauté économique et monétaire de l'Afrique centrale (CEMAC) prévu le 14 juin à Libreville au Gabon, a appris Xinhua samedi d'une source du Conseil national de transition (CNT) à Bangui.

Le nouvel homme fort de Bangui, tombeur de François Bozizé (qui vient de quitter Yaoundé au Cameroun où il avait été accueilli à titre transitoire par les autorités de ce pays après sa chute le 24 mars), a été officiellement invité à participer à ce sommet, une invitation qui lui a été remise récemment par un émissaire du président gabonais Ali Bongo Ondimba, informe la source du CNT.

Désormais reconnu par ses pairs de la CEMAC (organisation régionale composée du Cameroun, du Congo, du Gabon, de la Guinée équatoriale, de la République centrafricaine et du Tchad) comme dirigeant de la transition en République centrafricaine (RCA) pour une période de dix-huit mois jusqu'à la tenue de nouvelles élections, Djotodia a effectué en mai une mini-tournée à N'Djamena (Tchad), à Libreville puis à Malabo (Guinée équatoriale).

Ces visites lui ont permis de nouer ses premiers contacts directs et officiels avec les présidents Idriss Deby Itno, qui est présenté comme son parrain, Ali Bongo Ondimba puis Teodoro Obiang Nguema Mbasogo.

Le sommet de la CEMAC annoncé la semaine prochaine dans la capitale gabonaise (qui avait déjà servir de cadre aux discussions ayant abouti à la signature des accords de paix du 11 février qui servent aujourd'hui de base à la recherche d'une solution à la nouvelle crise centrafricaine) lui donnera sans doute l'occasion de rencontrer les autres chefs d'Etat de la région, surtout le Camerounais Paul Biya qui ne lui a pas donné cette opportunité lors de sa mini-tournée.

Désigné officiellement par le Conseil national de transition (CNT) mis en place début avril par les soins de son propre camp, Michel Am Nondokro Djotodia, ex-fonctionnaire du ministère centrafricain des Affaires étrangères devenu par la suite consul à Nyala au Soudan, est aujourd'hui en quête de légitimité internationale.

A l'initiative du président tchadien Idriss Deby Itno, qui en assure d'ailleurs la présidence tournante, une réunion de la Communauté économique des Etats de l'Afrique centrale (CEEAC, organisation régionale qui a plus des six Etats membres de la CEMAC, regroupe en outre l'Angola, le Burundi, la République démocratique du Congo et Sao Tomé & Principe) s'est tenu le 26 mai à Addis-Abeba en Ethiopie en marge du récent sommet de l'Union africaine (UA).

Les principales discussions menées au cours de cette concertation portaient sur l'aide (financière, militaire et logistique) des pays voisins de la RCA à la transition amorcée, avec un Premier ministre, Nicolas Tiangaye, doté des clés opérationnelles du pouvoir, aux côtés d'un Djotodia cantonné à un rôle honorifique.

Comme Madagascar depuis 2008, la RCA reste cependant suspendue de l'UA et partant du reste de la communauté internationale pour cause "changement de pouvoir anticonstitutionnel".

CEMAC : Michel Djotodia annoncé au sommet prévu le 14 juin à Libreville au Gabon

Partager cet article

Centrafrique-Presse.com