Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Sommaire

  • : centrafrique-presse
  • centrafrique-presse
  • : informations générales sur la république centrafricaine et l'Afrique centrale
  • Contact

Recherche

Liens

26 août 2013 1 26 /08 /août /2013 10:56

 

 

DECLARATION CONDAMNANT LES EVENEMENTS DE BOY RABE

 

Les évènements survenus à BOY RABE ayant provoqué la dislocation des familles de ce quartier ainsi que la périphérie Nord  et Nord Ouest de BANGUI sous la pluie ainsi que les détonations d’armes sont non seulement  inadmissibles, maisfortement condamnables.                                                                 

Ils ont branché  négativement comme d’habitude,  les projecteurs de la communauté internationale sur la République Centrafricaine.                                                                                                                

Ces évènements  interviennent 48 heures seulement après la prestation de serment du nouveau Chef d’Etat qui  devrait au contraire être suivie par des actes de normalisation de la vie nationale et non de violence, source de division, de nature à retarder inutilement  la cohésion nationale.                      Les habitants de BOY RABE ne sont pas des ennemis de la République et la généralisation de la responsabilité des actes de certains d’entre eux à l’ensemble de la communauté de ce quartier est  totalement inacceptable.                                                                                                                                                        La meilleure manière de faire prévaloir l’autorité de l’Etat est de rechercher les auteurs d’un acte pour les punir individuellement, conformément à la loi et non terroriser des personnes  qui pour la plupart sont innocentes.                                                                                                                                                                                              La cohésion nationale ne peut pas se reconstruire par la terreur qui est au contraire un moyen répulsif.                                                                                                                                                                                                La République Centrafricaine est membre à part entière de la communauté internationale dont la présence est effective sur son territoire, présence qui se renforcera prochainement pour y rétablir la sécurité et la paix.                                                                                                                                                         Dans un contexte encore  aussi tendu, consécutif aux évènements du 24 mars 2013,  de la même manière que les récentes déclarations de l’ancien Président François BOZIZE sont  inappropriées car de nature à  exposer inutilement des personnes innocentes en faisant cabrer les anciens rebelles SELEKA,  de la même manière est inadmissible la décision unilatérale de ceux-ci, concernant  un désarmement dans les zones de l’ancien Président sans la participation des forces neutres de la communauté internationale.                                                                                                                                                                Les évènements de BOY RABE intervenus quelques jours après les déclarations de François BOZIZE et la prestation de serment de Michel AM DROKO  DOTODJIA ne sont en faveur ni de l’un, ni de l’autre, encore moins de la paix,  car la population d

 

C’est d’ailleurs le sens du pouvoir.

Tout en présentant  mes  vives  condoléances aux familles des victimes de cette tragédie, je condamne très fermement cette méthode en demandant au gouvernement de tout faire pour ramener l’unité, la cohésion nationale, gages de la reconstruction nationale.

 

 

Fait à PARIS le 22 Août 2013

  Emmanuel Olivier GABIRAULT

              Personnalité Politique Indépendante

Partager cet article

Centrafrique-Presse.com