Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Sommaire

  • : centrafrique-presse
  • centrafrique-presse
  • : informations générales sur la république centrafricaine et l'Afrique centrale
  • Contact

Recherche

Liens

17 juin 2012 7 17 /06 /juin /2012 23:41

 

 

 

 

LRA

Radio Ndéké Luka Dimanche, 17 Juin 2012 13:27

Drôle de surprise pour les populations de Markounda et ses environs, localité de l’Ouham frontalière avec le Tchad, qui assistent à une visite inopinée d’inconnus armés dont la provenance, la partance et les objectifs demeurent secrets, la semaine du 11 juin  2012.

Ces hommes armés et  discrets, terrorisent les autochtones rien que par leur intrusion inavouée et semblable à celle des maquisards. D’où viennent-ils, pour quelles raisons infiltrent-ils ces localités du Nord et qu’est-ce qu’ils attendent des populations ?

Un habitant de la ville joint au téléphone par Radio Ndeke Luka explique ce 16 juin « ces individus ont occupé la ville de Maitikoulou une semaine plutôt avant de la quitter. En ce moment ils sont en mouvement à 40kms de Markounda ». Les habitants d’indiquer sur base d’estimations que « ces hommes seraient certainement venus du Tchad si l’on s’en tient à leurs apparences».

Loin d’être de simples mystérieux occupants,  ces hommes ont d’autres attentes auprès des habitants des villes soumises à leur trajectoire car « ils négocient aux jeunes de la ville est des environs, des ralliements pour la cause qu’ils gardent cachée » rapporte un habitant de Markounda à Radio Ndeke Luka.

La source ajoute aussi que, de nombreux jeunes de la région ont été réticents à l’enrôlement proposé par ces hommes armés. Elle poursuit qu’à la surprise des autochtones, les hommes mystiques se sont tactiquement retenus des actes de violences et des scènes de barbarie au sein des habitants des villes visitées.

Pétrifiées de peur par cette visite qui suscite la panique, les populations ont choisi de passer leurs nuits dans des champs et de revenir chez eux qu’à la levée du jour.  
La stupéfaction ne se limite pas qu’au niveau des populations car même certaines ONG humanitaires de la région, notamment, CARITAS, JRS et DRC ont évacué leurs personnels suite à ce climat d’insécurité soudaine. De leurs côtés, les forces nationales de défenses de Markounda s’inquiète devant cette invasion récente et déclare attendre de Bangui des renforts qui jusqu’ici n’arrivent pas.

Pour rappel, les journaux ont révélés dans la semaine du 11 juin 2012 des présences certaines d’hommes lourdement armés dans le Haut Mbomou, ils ont aussi révélés une plausible présence de Baba Ladé à Bakala dans la Ouaka,  tandis que la CPJP menace le Gouvernement d’une reprise des armes d’ici peu. A ceux s'ajoute les éleveurs peulhs transhumants  appelés de Mbarara et Al Gamba qui sèment la terreur dans l’Ouham et l’Ouham Péndé ces derniers temps.

Toutes ces nouvelles d’insécurité territoriale est comme de la mer à boire pour le peuple centrafricain déjà très fatigué par la faim et les épidémies qui font rage dans de nombreuses villes de provinces. Toutefois il y a des choses a élucidé. Pour qui ces hommes armés travaillent-ils et dans quel but veulent-ils recruter des jeunes centrafricains ? Le temps nous le dira certainement.

Partager cet article

Centrafrique-Presse.com - dans Dossiers