Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Sommaire

  • : centrafrique-presse
  • centrafrique-presse
  • : informations générales sur la république centrafricaine et l'Afrique centrale
  • Contact

Recherche

Liens

2 juin 2011 4 02 /06 /juin /2011 17:37

 

 

 

violence KM 5 4

 

 

 

DECLARATION/03/PPI/11

    Concernant les violences entre musulmans et chrétiens à Bangui

                                      _________________

L’intensité des violences constatées ces derniers jours à Bangui, décrites par la presse nationale et internationale, ont comme prétexte immédiat et apparent la découverte des corps de deux enfants dans un coffre de véhicule.

Ces violences sont le reflet d’un sentiment de frustrations cumulatives, consécutives à l’absence d’un réel Etat de droit où la justice devrait être rendue véritablement avec toute l’équité devant la caractériser, et où l’impunité, le laisser-aller, le laisser- faire sont  au contraire devenus malheureusement une règle, une culture.

Un gouvernement responsable devrait être en mesure de prévoir les conséquences de cette situation et y réfléchir plus en aval au lieu de se laisser surprendre.

Notre pays, la République Centrafricaine  est en quête de la paix et son principal ennemi est la misère, les convulsions où se débat désespérément la population.

La dichotomie et les violences intercommunautaires représentent un très grave danger pour notre pays où musulmans et chrétiens ont toujours vécu depuis des décennies dans une harmonie parfaite et un brassage bien connu.

Des violences copiées de l’extérieur et se résumant par les incendies de lieux de culte des communautés musulmane et chrétienne sont à bannir sans délai pour préserver la paix et l’unité nationale.

J’invite pour cela :

-          les responsables des communautés musulmane et chrétienne à tout mettre en œuvre pour faire cesser tout acte de violence pour quelque motif que ce soit, en faisant privilégier la voie du droit;

-         le gouvernement à accorder une attention toute particulière sur cette tendance de dichotomie avec violence et rechercher des solutions appropriées pour bannir cet esprit importé, en vue d’une harmonie et une paix durables entre les deux communautés ;

-         les leaders politiques tant du pouvoir que de l’opposition à s’impliquer activement pour faire ramener la paix qui a toujours existé entre les deux communautés.

-          

                       Fait à Paris le 01 juin 2011

 

O Gabirault

                  Emmanuel Olivier GABIRAULT

            Personnalité Politique Indépendante

 

Partager cet article

Centrafrique-Presse.com - dans Politique