Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Sommaire

  • : centrafrique-presse
  • centrafrique-presse
  • : informations générales sur la république centrafricaine et l'Afrique centrale
  • Contact

Recherche

Liens

26 mars 2012 1 26 /03 /mars /2012 23:46

 

 

 

 

Vianey-Atim.JPG

 

                   Vianney  ATIM KOKONDJI

 

PARCOURS DE L’IMPETRANT

 

Avril 2012: Docteur en Mécanique aux Arts et Métiers ParisTech (ENSAM)

Aout 2008: Ingénieur en Thermique-Energétique à Polytech’Nantes

Aout 2008: Master 2 en Sciences Mécaniques Appliquées à l’Université de Nantes

Aout 2004: DUT en Génie Thermique et Energie à l’IUT de Pau et des Pays de l’Adour

Aout 2001: Baccalauréat série C à LAENS (Lycée d’Application de l’Ecole Normale Supérieure)

A PROPOS DU DOCTORAT

Le sujet de thèse de doctorat s’intitule “Stockage thermique innovant pour la réduction des émissions et de la consommation lors du démarrage à froid de moteur à combustion interne”. Il s’agit d’une thèse CIFRE (Convention Industrielle de Formation par la Recherche) réalisée chez la constructeur automobile Renault sur la période de février 2009 à janvier 2012 avec un accompagnement académique du laboratoire DynFluid (Dynamique des Fluides) des Arts et Métiers ParisTech.

La soutenance a eu lieu avec succès aux Arts et Métiers ParisTech le 22 mars 2012 à 15h00.

 

membres-du-jury-de-soutenance-de-Vianney-Atim.JPG

 

Le sujet de la thèse est complètement d’actualité en ce sens qu’il existe désormais au sein de la communauté scientifique un consensus assez large quant à l’incidence des activités humaines sur l’augmentation de la concentration des gaz à effet de serre dans l’atmosphère cause des bouleversements climatiques observés ces dernières années. Des études ont montré que le secteur des transports au niveau mondial représente le deuxième secteur émetteur de CO2, principal gaz à effet de serre. Une analyse plus fine montre que le transport routier représente l’essentiel du CO2 du secteur des transports (85% en France). L’optimisme n’est vraiment pas de mise en ce qui concerne l’inflexion de cette tendance. Et ce pour plusieurs raisons. Citons l’augmentation continue du parc automobile mondial quelque peu freinée dans les pays développés mais tirée par une demande forte des pays émergents. Par ailleurs, le type d’usage des véhicules en occident est à majorité urbain sur de courte distance. Le moteur thermique fonctionne dans des conditions non optimisées : la consommation et les missions de polluants sont plus importantes.

Dans ce contexte a émergé une prise de conscience au niveau international traduite entre autres par le protocole de Kyoto. S’agissant du secteur des transports, les constructeurs automobiles sont associés à la démarche de manière plus ou moins contraignante. Ces derniers ont consentis des efforts réels en Recherche et Développement de technologies de réduction de la consommation et des émissions dans une approche de gestion thermique globale dite « Thermomanagement ». Le stockage thermique, sujet de la thèse, s’inscrit pleinement dans cette démarche et constitue une solution technique à la problématique posée par le démarrage à froid caractérisé par une surconsommation et des émissions supérieures à la situation de moteur chaud.

Les travaux de thèse ont porté sur le développement d’un procédé de valorisation de l’énergie thermique continue dans le liquide de refroidissement, l’idée étant d’utiliser une source de chaleur « gratuite » pour accélérer la montée en température du moteur de sorte à atteindre plus rapidement les conditions optimales de fonctionnement correspondant au minima de consommation et des émissions polluantes.

La mise en œuvre du procédé de stockage thermique innovant a nécessité tout un travail en amont de proposition architecturale, de conception et de dimensionnement du dispositif avec la prise en compte des contraintes spécifiques à l’environnement automobile. Des essais utilisant différentes techniques expérimentales ont permis de caractériser les stratégies de réalisation du procédé avec l’objectif de converger vers les stratégies les plus pertinentes.

Des verrous scientifiques et techniques ont fait l’objet d’étude approfondie de sorte à apporter des éléments de réponses aux interrogations liées à la problématique. En la matière, une des ruptures induites par le procédé étudié se situe au niveau de la présence d’un écoulement diphasique dans le moteur, notamment au démarrage. Les considérations de tenue mécanique et de fiabilité de la motorisation supposent de réaliser un dégazage rapide du circuit de refroidissement. La modélisation de l’écoulement diphasique présent en sortie moteur a débouché sur la conception et la validation d’une solution technique adaptée.

Les périmètres métiers concernés par le sujet de thèse sont la conception de système thermique, la thermique de moteur à combustion interne, la modélisation des écoulements diphasiques ainsi que la problématique de séparation de phase gaz-liquide.  Les travaux ont donné lieu à des communications et à trois propositions de brevet d’invention.

Aussi, je vous invite à visiter le site de l’association CERD « Centrafrique Energies Renouvelables et Développement » www.ongcerd.com. Nous avons besoin de votre aide pour mener à bien un certain nombre de projets. Nous travaillons cette année sur la réalisation d’un centre pilote multifonctionnel de production d’électricité à partir de biogaz issu des déchets de l’agriculture et de l’élevage. Le centre servira de site de formation avant le déploiement de la technologie dans l’arrière pays centrafricain dans le cadre de développement d’activité économique. Nous avons besoin de 30000 euros pour la phase « construction ». Si vous êtes 30000 à donner 1 euro, non seulement vous ferrez des heureux mais surtout vous donnerez la chance à nos compatriotes de Centrafrique d’essayer de s’en sortir par eux-mêmes et c’est finalement cela le plus important. D’avance, merci.

Partager cet article

Centrafrique-Presse.com - dans Sciences