Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Sommaire

  • : centrafrique-presse
  • centrafrique-presse
  • : informations générales sur la république centrafricaine et l'Afrique centrale
  • Contact

Recherche

Liens

25 juillet 2012 3 25 /07 /juillet /2012 01:55

 

 

 

 

 

 

Claude-Richard-Gouandja.JPG

 passeport

Radio Ndéké Luka Mardi, 24 Juillet 2012 15:12

Bonne nouvelle pour les Centrafricains de la diaspora européenne ! Ils pourront désormais se faire délivrer leur passeport biométrique en France et en Belgique. Cette annonce est faite ce 24 juillet 2012, par  le ministre de la Sécurité Publique Claude-Richard Gouandja.

La décision de se faire délivrer ces pièces administratives dans ces 2 pays intervient au moment où les intéressés ne cessent de se plaindre quant à ce qui concerne les démarches à suivre.

Selon le ministre Claude-Richard Gouandja, « jadis, ces compatriotes de la diaspora se déplaçaient à grands frais pour entrer en possession de ces passeports biométriques. Par cette innovation, le gouvernement entend rendre la tâche facile à ces centrafricains vivant à l’étranger ».

Dans la pratique, précise le ministre, la même société en charge  de ces passeports traitera sur place les dossiers avec un coût intéressant qui oscille entre 60 000 (92 euros) à  70 000 francs CFA (107 euros).

Les derniers chiffres officiels indiquent qu’environ 25 000 Centrafricains vivent en Europe dont 15 000 en France.

Des sources concordantes affirment que les tracasseries liées à l’obtention de ces passeports sont à l’origine de la perte de l’emploi de certains centrafricains de la diaspora.

 

NDLR : Pour quelles raisons le coût de délivrance de ces passeports à Paris et Bruxelles annoncé par ce ministron doit-il être plus élevé que celui en cours à Bangui ? Comme par hasard, il semble que 10 % seulement des recettes reviennent au gouvernement centrafricain ce qui n’est vraiment pas du tout normal. Où vont les 90 % des recettes ? Ils sont vraisemblablement partagés sans doute selon nos informations, entre Bozizé, ses amis hommes d’affaires propriétaires du kit de matériel à qui le marché a été attribué et son fils Socrate. C’est un vrai scandale ! Et les Centrafricains qui vivent en Amérique du Nord, quel sera leur sort ?

Partager cet article

Centrafrique-Presse.com - dans Politique