Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Sommaire

  • : centrafrique-presse
  • centrafrique-presse
  • : informations générales sur la république centrafricaine et l'Afrique centrale
  • Contact

Recherche

Liens

10 décembre 2009 4 10 /12 /décembre /2009 22:45

Mamadou-Tanja.jpg

 


PARIS - Areva a signé avec l'électricien sud-coréen Kepco un partenariat sur l'exploitation du gisement d'Imouraren, la mine d'uranium la plus importante d'Afrique, au nord du Niger, a annoncé jeudi le groupe nucléaire français dans un communiqué.


Cet accord prévoit notamment une entrée à hauteur de 10% de Kepco dans le capital d'Imouramen SA, la société d'exploitation du gisement, détenue à 66,65% par Areva et à 33,35% par l'Etat du Niger.

Le groupe coréen pourrait également enlever 10% de la production de la mine sur sa durée de vie, est-il écrit encore.


"L'entrée d'un industriel majeur dans le projet minier apporte un soutien significatif aux partenaires déjà investis dans le développement de la mine d'Imouraren",
se réjouit le groupe public dans un communiqué.


L'exploitation de la mine démarrera en 2013 avec une capacité de production initiale de 5.000 tonnes par an sur une durée de plus de 30 ans, affirme Areva.


Ce gisement fera, selon le groupe nucléaire, l'objet d'un investissement initial de plus de 1,2 milliard d'euros et engendrera près de 1.400 emplois directs.


Areva exploite des mines d'uranium principalement au Canada, au Niger et au Kazakhstan. Le groupe nucléaire exploite depuis quarante ans deux gisements au Niger, l'un à ciel ouvert à Arlit et l'autre souterrain à Akokan, près d'Arlit, qui ont produit en 2006 près de 2.260 tonnes d'uranium.


AREVA


(©AFP / 10 décembre 2009 14h47)


NDLR : En Centrafrique, le dossier des mines d'uranium de Bakouma et Denguiro, se gère entre Bozizé, Ndoutingai, Fabien Singaye, George Forrest et Richard Ondoko avec AREVA, et ce, dans la plus totale opacité. C'est l'une des principales sources d'enrichissement de Bozizé et son ministre des mines Sylvain Ndoutingai qui leur permet d'acheter des armes de guerre à tour de bras et de préparer leur fraude électorale prochaine par l'achat des électeurs.

Partager cet article

Centrafrique-Presse.com - dans AFRIQUE