Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Sommaire

  • : centrafrique-presse
  • centrafrique-presse
  • : informations générales sur la république centrafricaine et l'Afrique centrale
  • Contact

Recherche

Liens

29 mai 2010 6 29 /05 /mai /2010 04:45

 

 

carte_centrafrique_432.gif

 

 

Centrafrique-France : Cyriaque Gonda interdit de séjour en France

Source : rcamagazine.com Vendredi 28 Mai 2010

 

L’ex-ministre centrafricain, Cyriaque Gonda, « a été empêché jeudi de quitter la Centrafrique pour la France où il devait se rendre pour raisons de famille et de santé », selon un membre de son parti. Une interdiction que le gouvernement centrafricain a qualifiée vendredi "d'incident".

"C'est un incident. Cela va être réparé", a déclaré, en effet, le porte-parole du gouvernement et ministre de la Communication, Fidèle Gouandjika. "Cet incident est lié à une vérification policière. Parce que selon la police, étant haut cadre de l'Etat et ancien membre du gouvernement, M. Gonda doit présenter une autorisation de sortie, notamment un ordre de mission. Ce qui n'a pas été le cas", a ajouté M. Gouandjika.

M. Gonda est le président du Parti national pour un Centrafrique nouveau (PNCN, majorité). Il a été limogé en avril de son poste de ministre de la Communication. Il "devait se rendre jeudi en France à bord du vol régulier d'Air France" pour y rejoindre "son épouse qui a accouché il y a trois semaines", selon Jeune Afrique.

 

NDLR : Une forte délégation du KNK avait embarqué sur le même vol d’Air France qu’on avait empêché Gonda de prendre. Elle était composée entre autre du même ministre Fidèle Gouandjika qui tente maladroitement d’expliquer ce qu’il appelle un incident, du ministre des sports Simplice Aurélien Zingas, de Mahamat Tahir, de Mme Annette Pacco née Ngaibona, de Jean Claude Gouandjia responsable de l’association de propagande Bozizé doit rester (BDR), Steve Tangoa, on en oublie, tous du KNK. Tout ce beau monde devrait prendre la direction de Nice où est censé arriver leur vedette François Bozizé pour prendre part au sommet France Afrique.

Pendant ce temps selon nos informations, de violents combats ont encore eu lieu jeudi aux environs de Ndélé opposant à nouveau de très  jeunes soldats Faca sans expérience, envoyés par Bozizé comme chair à canon, aux éléments de la rébellion de la CPJP. Un bilan extrêmement lourd pour les Faca est à craindre. De sources proches de la rébellion, 61 soldats Faca auraient été tués, un char détruit* et une mitrailleuse lourde de 14,5 aurait été récupérée. Le silence assourdissant du pouvoir et de l’état major de Bangui peut être interprété en effet comme une confirmation de ce terrible bilan.    

* Bozizé dispose en effet de quelques chars qu'il a acquis en Afrique du Sud. Cela est vérifié.

Partager cet article

Centrafrique-Presse.com - dans Politique