Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Sommaire

  • : centrafrique-presse
  • centrafrique-presse
  • : informations générales sur la république centrafricaine et l'Afrique centrale
  • Contact

Recherche

Liens

26 novembre 2012 1 26 /11 /novembre /2012 02:06

 

 

 

 

Desire-Kolingba-aux-obseques-de-son-pere.JPG

 

Désiré Kolingba

 

 

 

Cecile-Digo-Kolingba.JPG


Cécile Digo Kolingba

 

 

Paris, 25 nov (CAP) - On ne l’apprend seulement que maintenant mais lors de son très séjour au Hilton de Roissy Charles de Gaulle pour faire la bamboula le 13 août dernier, Bozizé a souhaité et a rencontré Désiré Kolingba qu’il a effectivement reçu en audience contrairement à certains opposants qui avaient voulu le rencontrer et qu’il n’a point reçus mais au sujet desquels la propagande de la bozizie a fait croire aussi bien à Bangui qu’en France, que l’homme du 15 mars 2003, à l’exception du Directeur de publication de Centrafrique-Presse, aurait reçus tous les opposants vivant en France.


Bozizé avait tenu à rencontrer Désiré Kolingba pour lui dire que l’état centrafricain qui devrait verser, on ne sait trop pour quelle raison, la bagatelle de quatre milliards sept cent millions de F CFA (4,7) aux nombreux prétendants à l’héritage du défunt général président, ne pourrait effectuer ce décaissement qu’en plusieurs tranches et seulement lorsque tous les héritiers auraient harmonisé leurs positions et se seraient mis d’accord.


Ensuite les entretiens de Bozizé avec Désiré Kolingba auraient porté sur les perspectives de nomination de celui-ci comme premier ministre pour succéder au mathématicien de Boy-Rabe Faustin Touadéra, projet porté un moment par certains lobbyistes auprès de Bozizé mais qui a échoué.


En revanche et toujours d’après nos sources, il a été question de l’entrée dans le futur gouvernement d’une fille Kolingba, en l’occurrence Cécile Digo Kolingba qui rêve depuis longtemps d’être aussi ministre, comme ministre de la jeunesse et des sports en remplacement du sulfureux Jean Serge Bokassa qui aurait énormément « déçu » Bozizé par sa paresse et son mode de vie de patachon.

 

Quant à Désiré Kolingba qui se morfond à Orléans en France, son seul rêve est de pouvoir retourner au pays car il avait honteusement pris la poudre d'escampette après avoir été battu aux partielles des législatives dans le 5ème arrondissement de Bangui et après aussi avoir craint d'être traduit en justice dans l'affaire du détournement de l'enveloppe de 20 millions de F CFA de REGICA que lui, Abdallah Kadre et Aurélien Simplice Zingas s'étaient partagée.

Partager cet article

Centrafrique-Presse.com - dans Politique