Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Sommaire

  • : centrafrique-presse
  • centrafrique-presse
  • : informations générales sur la république centrafricaine et l'Afrique centrale
  • Contact

Recherche

Liens

25 avril 2011 1 25 /04 /avril /2011 17:46

 

 

CarteBirao.jpg

 

 

Par Kpangbandjé - 25/04/2011

L’intensité du combat a été telle que des pertes en vie humaines ont été déplorées

 

Il y a quelque temps, la Convention des patriotes pour la justice et la paix (CPJP) épaulée par les éléments de Mahamat Nouri se préparait à lancer une offensive contre le site pétrolier de Boromata lorsqu’elle a été contrattaquée par l’Union des forces démocratiques pour le rassemblement (UFDR) de Zakaria Damane.

La non-signature d’un accord de paix avec la Convention des patriotes pour la justice et la paix de Charles Massi est une menace permanente pour la Sabiloté et le développement de la République centrafricaine. Depuis un certain temps, après avoir été délogée de Ndélé par les Forces armées centrafricaines (FACA), la CPJP a résolument pris la forme d’une guérilla sauvage s’attaquant aux populations civiles, pillant, incendiant des villages, volant des véhicules dans l’ultime but de survivre. L’attaque de la ville de Birao le 25 novembre 2010 avec le soutien des éléments de Mahamat Nouri et la contre-offensive des FACA appuyées par l’armée tchadienne a porté un coup grave aux ambitions lugubres de cette rébellion. Depuis lors, pour attirer l’attention sur elle, la CPJP a opté pour la déstabilisation et la guerre d’usure. Selon des sources dignes de foi, elle aurait fait appel, une fois de plus, aux éléments de Mahamat Nouri pour diriger une offensive d’envergure contre le site du pétrole centrafricain de Boromata.

Informée, l’UFDR, signataire de l’accord de Birao du 13 avril 2007 et de l’accord global de Libreville du 21 juin 2008 est partie à l’assaut des malfrats et leurs complices à la hauteur du village Sikékédé. L’intensité du combat a été telle que des pertes en vie humaines ont été déplorées surtout que les assaillants ont choisi de se faire des boucliers humains avec les populations civiles de Sikékédé. L’action citoyenne de l’UFDR tient à ce qu’elle est signataire des accords de paix et partie-prenante au processus de la réconciliation nationale dans l’esprit du DPI auquel il a participé. Cela tient aussi à l’appel du président de la République le 2 avril 2011 à Boromata en direction de l’UFDR pour la sécurisation des installations pétrolifères en perspective. «UFDR, soyez vigilent pour la protection de ce site» a-t-il dit. L’UFDR n’en est pas à a première action patriotique. On l’a vu en synergie avec les FACA à Ouadda-Djallé contre la LRA et dans toute la région lors des opérations de sécurisation.

Donc, les allégations selon lesquelles l’attaque de Sikékédé serait un règlement de compte ethnique des Goula vis-à-vis des Rounga avec l’intelligence du chef religieux Cheik Tidiane seraient infondées. D’ailleurs, ces clivages se conjuguent désormais au passé à la faveur du Pacte de réconciliation du 6 septembre 2010 signé par toutes les communauté de la région, à savoir Kara, Goula, Rounga, Youlou, Haoussa, Borno, Foulbé, Arabe. Un comité de suivi a même été mis en place à cet effet et présidé par l’ancien garde des sceaux Laurent Ngon Baba, ministre résident de la Vakaga. Il y a donc lieu de redouter l’attrait barbare de la CPJP qui met désormais en péril le devenir de toute une nation.

 

Le Mouvement pour la Justice et l’Egalité signalé à HADJAR NAR au Nord en RCA

Lundi 25 avril 2011 1 25 /04 /Avr /2011 14:14

Les représentants du MJE et  des fidèles de Deby viennent d’achever à AMDJARASS une réunion de deux semaines consacrée à l’après KHADAFI.

Au menu, après avoir constaté la chute probable du Guide, les frères se sont entendus sur des points très importants, que nous ne sommes pas en mesure de tous dévoiler, obligation interne.

C’est une décision majeure qui a été prise par les frères tout de même .Ils ont mandaté le Sultan Président à autoriser son homologue centrafricain afin de laisser circuler sans conditions le MJE à la maison.

Alors que ELBECHIR affiche de plus en plus sa bonne volonté d’aller encore plus loin a la paix , le Tchad maintient son soutien ouvertement a Khalil.

Ainsi le Mouvement pour la justice et l’égalité se trouve depuis un temps à HAGJAR NAR au nord du RCA.

Selon mes sources bien introduites, Khalil n’a pas choisi cette montagne au hasard, il parait qu’elle a été définie une zone dite de sécurité interdite à toute circulation.

HADJAR NAR, de TOUROUNGOULOU couvre une superficie de 50 km carré, elle est située à presque 125 km d’AMDJARADIR (SOUDAN).

L’objectif visé était de créer une base rebelle avec un aéroport.

Cette zone est bien connue du FPRN à l’époque.

Officiellement, le Tchad affirme privilégier le dialogue pour régler la crise du DARFOUR.

Officieusement, Deby s’affaire à trouver des stratégies pour détruire son voisin, est-ce a dire que le Tchad et le Soudan ne parlèrent pas d’une même voix ou bien est-ce une façon d’endormir El Béchir pour le surprendre comme un boxeur face a son adversaire ?

D’autres informations vous seront communiquées d’ici quelques jours.

A suivre

 

GARDI DAOUSSA  

Source : blog de Makaila

 

NDLR : Selon nos informations, une nouvelle attaque des FACA contre les rebelles de la CPJP aurait eu lieu il y a trois jours à Sam-Ouandja mais selon une source proche de la représentation extérieure de la rébellion, ses éléments auraient repoussé les assaillants jusqu'à la localité de diamantifère de Nzacko. Cette région demeure en effervescence.

Partager cet article

Centrafrique-Presse.com - dans Nation