Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Sommaire

  • : centrafrique-presse
  • centrafrique-presse
  • : informations générales sur la république centrafricaine et l'Afrique centrale
  • Contact

Recherche

Liens

26 septembre 2012 3 26 /09 /septembre /2012 23:16

 

 

 

cfa.jpg

 

 

A la suite d’une récente parution dans nos colonnes au sujet du dernier rang qu’occupe la RCA en Afrique centrale quant à la desserte des vols d’Air France, la rédaction a reçu une réaction très intéressante d’un fidèle lecteur qu’elle publie ci-dessous pour alimenter le débat. Notre fidèle lecteur aborde également la récente mise en place à Bangui d’un Haut Conseil chargé de la lutte contre la corruption.

La Rédaction

 

Air France a décidé de desservir Bangui une fois par semaine tout simplement pour des raisons de sécurité. Les vols du soir ont été ramenés  au matin parce qu'en plus de la question de la sécurité de leurs appareils et du personnel, les balises des pistes qui facilitent l'atterrissage et le décollage en cas d'obscurité ne peuvent fonctionner. Les fils et les ampoules sont régulièrement dérobés et l'ASECNA ne peut rien faire contre ces actes de vandalisme. Il faut aussi savoir que la RCA est classée zone d'insécurité n°1 aux USA. La destination de la RCA est fortement déconseillée aux Américains.

La compagnie Ethiopian a failli aussi rompre son contrat avec la RCA du fait du mauvais comportement des autorités centrafricaines qui prennent du plaisir à retarder par caprice les vols de cette compagnie. Le demi-dieu Findiro s'est permis un jour d'envoyer ses « doungourous » pour faire les formalités de son voyage alors que celui-ci se trouvait chez une de ses maitresses. Cet acte a fait bondir les responsables de cette compagnie puisqu'elle payait des pénalités de retard du fait des centrafricains. Parfait Mbaye était obligé de faire le déplacement au siège de la compagnie pour les supplier à reprendre les vols. La compagnie en a profité pour négocier à la baisse les taxes aéroportuaires. dues à la RCA. Un document publié par "Doing Business" classe la RCA avant dernière en terme d'insécurité ne pouvant faciliter la réalisation des affaires donc en un mot la RCA n'attire pas les investisseurs.

Le comité national de lutte contre la corruption mis en place par le Général n'est qu'un leurre car c'est lui-même le premier corrompu. C'est connu de tous et particulièrement des agents du Trésor. Bozizé s'est adressé un jour à un de ses protégés qu'il a nommé au Trésor 6 mois avant, si depuis la nomination de ce dernier il a entrepris de construire sa maison. Comment un président peut demander à un agent qui gagne moins de 200 000 CFA par mois de construire une villa en 6 mois. Gaombalet peut aussi rêver de devenir président puisqu'il a amassé suffisamment de magot depuis son poste de PM, pactole qu'il cache chez lui. Il a fait installer le coffre-fort de l'Assemblée Nationale chez lui tout en confiant une des clefs à un de ses neveux, un rejeton d'Eloi Anguimaté qu'il fait nommer gestionnaire à l'AN. Celui-ci en a profité pour détourner une bonne partie de ce qui lui a permis de s'offrir quelques villas dans Bangui et un mariage somptueux. Parler de la lutte contre la corruption cela fait rigoler tous les gbayas boys des finances.


Un fidèle lecteur de CAP (Bangui)

Partager cet article

Centrafrique-Presse.com - dans Société