Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Sommaire

  • : centrafrique-presse
  • centrafrique-presse
  • : informations générales sur la république centrafricaine et l'Afrique centrale
  • Contact

Recherche

Liens

3 septembre 2010 5 03 /09 /septembre /2010 23:55

 

 

Remangai.jpg

 

                     Alexis Rémangaï

 

Lu pour vous dans le Confident du 3 septembre 2010

NOTRE CONFRERE ALEXIS REMANGAÏ ARRÊTE ET MAINTENU EN GARDE A VUE A LA SRI SUR ORDRE DU DIRECTEUR DE CABINET DU MINISTERE DES MINES

Alexis Remangaï, journaliste au Quotidien Indépendant Le Confident vient d’être arrêté alors qu’il répondait à une invitation de M. Obed Namsio, Directeur de Cabinet du Ministre d’Etat aux Mines.

Dans une lettre adressée au ministre d’Etat et dont le Confident a obtenu copie, le Directeur de Cabinet du ministre d’Etat aux mines et certains de ses comparses ont été accusés par le Collectif des Présidents des Coopératives Minières de rétention d’information et de détournement des chèques d’un montant de 20.millions FCFA à eux remis par des partenaires venus d’Israël.

Cette lettre d’information dont copie ci-dessous est parue dans Le Confident n° 2517 du 02 Septembre 2010 et a visiblement mis mal à l’aise le Directeur de Cabinet du ministre d’Etat qui, prétendant discuter de la situation de cette lettre avec le Directeur de Publication empêché, a estimé nécessaire de faire arrêter notre reporter qui répondait en lieu et place de son Directeur à l’invitation de M. Namsio.

 Une arrestation qui intervient à un moment où la République se prépare à tenir des élections présidentielle et législatives déjà qualifiées de tous les dangers. Comme si en Centrafrique, la liberté d’expression et d’opinion reconnue par la Constitution du 27 Décembre 2004 à tous les citoyens sans exception de race, de religion, d’ethnie n’est reconnue qu’aux griots de la République qui encensent à longueur de journée sur les ondes de cette radio dépendante qu’est Radio Centrafrique, les autorités politiques nationales.

Pour notre part, nous continuerons toujours à révéler au public, les états d’âmes de ces apprentis sorciers qui se prennent pour des hommes politiques alors qu’ils n’ont aucune culture politique digne d’un Etat dit démocratique

 

Collectif des Présidents des Coopératives minières Affiliées à l’UNCMCA

 

********************************************************************


Bangui, le 30 Août 2010


A
Son Excellence Monsieur le Ministre d’Etat aux Mines, à l’Energie et à L’hydraulique


Objet : Lettre d’information

 

Excellence,


Nous, Collectif des Présidents des Coopératives minières affiliées à l’Union Nationale des Coopératives Minières de Centrafrique (UNCMCA), décidons ce jour de venir très respectueusement auprès de vous Excellence, vous présentez le mauvais comportement de monsieur Yanou Théodore, Secrétaire général exécutif de l’UNCMCA et de ses collaborateurs le Directeur de Cabinet d’Etat aux Mines à l’Energie et à l’Hydraulique monsieur Namsio Obed et du Directeur d’Appui à la Production Minière (DAPM) M.Ouaboua Hyacinthe Georges.

Excellence, nul n’ignore l’effort que le gouvernement Centrafricain ne cesse de déployer pour le bon développement du secteur minier de notre pays. Force est de constater que après les assises de l’Assemblée Générale Extraordinaire de l’UNCMCA, tenue à Bangui du 15 au 17 juillet 2009, cette institution est devenue le patrimoine de M. Yanou Théodore et ses acolytes le Directeur de Cabinet du Ministre d’Etat aux Mines et le Directeur d’Appui à la Production Minière (DAPM).

Nous avons écrit à plusieurs reprises pour vous informer de la situation qui prévaut à l’UNCMCA, mais malheureusement nos écris demeurent sans suite car le Directeur de Cabinet du Ministre d’Etat aux Mines est de Connivence avec le Secrétaire général exécutif de l’Union M. Yanou Théodore ne veut absolument pas à ce que le Ministre d’Etat aux Mines soit au courant de tout ce qui se passe au niveau de l’UNCMCA.

En exemple, le cas de certains partenaires tels que Messieurs Chen Jean et Doni Motyka tous deux de nationalités israéliennes.

 Les partenaires étaient venus à Bangui, prendre contact avec le Bureau Exécutif de l’UNCMCA dans le cadre de financer les Coopératives. De surcroît, ils ont remis trois chèques certifiés dont le montant s’élève à 20.000.000 F CFA pour trois Coopératives à savoir : CODESMICA ARMICA etc.

 Les responsables de ses trois coopératives n’ont pas en cet argent car Yanou Théodore et ses Collaborateurs cités ci-haut se sont accaparés de ce montant.

 Ayant informé de la situation, ses partenaires étaient venus voir le Directeur de Commercialisation de l’Industrie et du ficher Minier (DCIFM), pour qu’une issue soit trouver à la situation. Même me véhicule que le Chef de l’Etat a octroyé à l’Union, est devenu patrimoine de Yanou Théodore, Secrétaire général exécutif de l’UNCMCA. Il utilise ce véhicule a des fins lucratifs au détriment de l’Union. Les informations que nous vous relatons, en principe c’est le conseil d’Administration qui devait s’en occuper. Ce n’est le conseil d’Administration qui devait s’en occuper. Ce n’est ni le Ministre d’Etat aux mines, ni le collectif des Présidents des Coopératives. C’est l’incompétence notoire du Président du Conseil d’Administration de l’ONCMCA de réagir face aux menaces de Yanou et ses collaborateurs qui ne cessent de le menacer à chaque fois qu’il veut convoquer une cession. Dans le cas ou il n’est pas à la hauteur de la tâche qui lui a été confié par les artisans miniers en le nommant Président du Conseil d’Administration, qu’il se libère de ses responsabilités et un comité ad hoc sera mis en place jusqu’à la mise en place d’un nouveau bureau. Le Directeur de Cabinet du Ministre d’Etat aux Mines et le Directeur d’Appui à la Production Minière (DAPM), savent très bien que le Secrétaire général0exécutif de l’UNCMCA Yanou Théodore est un prisonnier et comme ce sont eux qui l’ont nommé à ce poste, ils ne veulent pas informer le Ministre d’Etat afin que ce dernier ne soit radier de ses fonctions. Trop c’est trop Excellence, nous vous prenons à témoin de toutes les manipulations faites par votre Directeur de Cabinet et le Directeur d’Appui à la Production Minière à l’égard de l’Union.
Nous vous prions Excellence M. Le Ministre d’Etat aux Mines d’ordonner au Président du Conseil d’Administration et ses membres de prendre leurs dispositions afin de trouver une solution à tous les problèmes qui freinent le bon fonctionnement de l’UNCMCA. Dans le cas contraire, la responsabilité sera partagée.

 Dans l’attente d’une suite favorable que nous formulons à votre endroit, veuillez agréer Excellence M. le ministre d’Etat aux Mines, l’assurance de notre haute Considération.

Le Collectif des Coopératives Minières


Endjiogbia Aimé David

 

Vendredi 3 Septembre 2010

 

 

Source : http://www.leconfident.net

 

 

Partager cet article

Centrafrique-Presse.com - dans Politique