Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Sommaire

  • : centrafrique-presse
  • centrafrique-presse
  • : informations générales sur la république centrafricaine et l'Afrique centrale
  • Contact

Recherche

Liens

3 juillet 2012 2 03 /07 /juillet /2012 21:10

 

 

 

 

 

Bozizé met les galons de colonel à son fils Francis

Radio Ndéké Luka Lundi, 02 Juillet 2012 17:37

Les forces de l’ordre viennent de mettre la main ce 02 juillet sur un homme, d’une quarantaine d’années, qui utilise illégalement le matériel exclusivement réservé à l’armée centrafricaine pour des raisons que l’on ignore encore.

Jean de Dieu Deganaye s’est fait prendre ce lundi matin alors qu’il prenait de la bière traditionnelle dans le 6ème arrondissement de Bangui. Habillé en uniforme militaire avec le galon d’adjudant-chef, l’usurpateur buvait tranquillement sa bière lorsque les forces de l’ordre lui ont mis la main dessus, rapporte l’officier qui a diligenté l’arrestation et qui a requis l’anonymat.

Les traqueurs de Jean de Dieu ont révélé que le dernier se servait de l’uniforme militaire pour influencer les civils et leur prendre de force tout ce qui l’intéresse. Ils ont aussi évoqué que Jean de Dieu Deganaye serait impliqué dans de nombreux braquages dans le 6ème arrondissement de Bangui. Le commandant et les 4 éléments qui ont capturé le faux militaire ont reçu pour instruction de le présenter aux médias afin que le peuple centrafricain sache qu’il existe des civils qui se font passer pour des porteurs de tenus.

Selon les hommes qui ont accompagné le suspect, ce sont ces faux militaires qui sont le plus responsable des vols, viols et braquages à mains armées dans les différents quartiers de la capitale centrafricaine.

Interrogé sur la provenance de la tenue et des galons qu’il porte sur lui, Jean de Dieu révèle que « c’est un ami de l’ancien Régiment Opérationnelle pour la Défense du Territoire (RDOT), actuel Bataillon d’Infanterie Territoriale (BIT) qui me l’avait donné pour me servir de tenue de cultivateur.». Quant aux macarons et le galon d’adjudant-chef qu’il porte, Jean de Dieu déclare que ces objets proviennent de lui-même « je les ai fabriqués de mes propres mains. Je les vends même dans les camps militaires et je fabrique aussi les médailles des chefs de quartiers des 8 arrondissements de Bangui, ils me connaissent  tous ».

Pourtant, en République Centrafricaine, il est strictement interdit aux personnes civiles de porter ou d’utiliser ce qui est destiné aux forces de l’ordre et de sécurité. C’est ce que reconnaît Jean de Dieu : «  je sais qu’il est interdit de porter la tenue militaire, c’est là ma seule faute. Pour les braquages, je n’ai jamais braqué ni volé ».

Pour quelle raison monsieur Deganaye porte-t-il une tenue militaire ? Pourquoi son ami militaire qui connait bien la portée de cette interdiction lui aurait fait don de cette tenue militaire ?

Depuis cet après-midi, Jean de Dieu a été conduit au Commissariat Central de Police  afin de répondre de ses actes. Les autorités entendent ouvrir une enquête car selon elles, Jean de Dieu ferait partie d’un réseau de malfaiteurs.

Pour rappel, en 2011, un mécanicien s’était également fait passer pour un lieutenant de la garde présidentielle mais a été très vite démasqué par la police. Les cas sont multiples en République Centrafricaine, malheureusement pour ces malintentionnés, les vrais porteurs de tenue finissent toujours par les démasquer.

 

NDLR : L’exemple venant toujours d’en haut, il n’y a rien d’étonnant à ce genre d’usurpation et d’imposture. Dès lors où dans une armée, les galons s’octroient sans des critères rigoureux liés au mérite et selon les règles de l’art, plus personne n’est à l’abri des truanderies. Comment Bozizé peut-il justifier par exemple le grade de colonel qu’il a donné à son fils Francis qui est très fier et content de s’en réclamer  On prête même à son père l'intention de faire de lui générl ?

 

Partager cet article

Centrafrique-Presse.com - dans Société