Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Sommaire

  • : centrafrique-presse
  • centrafrique-presse
  • : informations générales sur la république centrafricaine et l'Afrique centrale
  • Contact

Recherche

Liens

24 mai 2010 1 24 /05 /mai /2010 18:00

 

 

centrafrique

 

   

Bangui, 24 mai (CA.P) - Des informations recoupées de sources bien informées font état de ce qu’un détachement des Faca serait tombé dans une embuscade de la rébellion, vraisemblablement de la CPJP, vers Ndélé. Le bilan serait de 5 soldats Faca tués et de plusieurs blessés dont certains graves, qui ont pu être ramenés pour être admis dans les hôpitaux de Bangui. Plusieurs témoins confirment en effet avoir aperçu à l’hôpital de l’Amitié et l’hôpital communautaire plusieurs militaires blessés ramenés du front nord.

Certaines informations d’une source militaire proche de l’état major des Faca ayant requis l’anonymat, déclare que la plupart des éléments envoyés à Ndélé seraient de nouvelles recrues fraîchement sorties du centre de formation de Bouar sans grande expérience du métier des armes et des situations de combats anti-rébellion. La rébellion de la CPJP avait pourtant annoncé il y a quelques jours à peine son intention de se retirer de Ndélé pour un autre lieu dont elle s'est bien gardée de donner des précisions pour des raisons de stratégie militaire. 

On note par ailleurs à Bangui une certaine nervosité au niveau du pouvoir en place. Le contrôle de toutes les barrières de racket jusqu’à Bossembélé par exemple a été repris par les éléments de la garde présidentielle sous le commandement du commandant Vianney Semndiro. Tous les gendarmes qui tenaient ces barrières auparavant ont été chassés par les GP qui  les ont remplacés.   

Toujours selon nos informations, Bozizé aurait dépêché le commandant Roger Godongai auprès du président Idriss Déby du Tchad pour lui mendier des armes. On se demande bien ce que Bozizé compte faire avec le stock considérable d’armes et munitions de guerre qu’il n’a cessé d’acheter en Chine, aux Ukrainiens et en Afrique du Sud. les armes seules ne suffisent pas à gagner une guerre. Le vrai problème de Bozizé est que les Faca ne sont nullement motivés pour aller au front contre les différentes rébellions. Donc c’est sans doute plutôt des combattants pour lui venir en aide qu’il a dû envoyer demander à Idriss Déby.

 

Partager cet article

Centrafrique-Presse.com - dans Nation