Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Sommaire

  • : centrafrique-presse
  • centrafrique-presse
  • : informations générales sur la république centrafricaine et l'Afrique centrale
  • Contact

Recherche

Liens

30 décembre 2012 7 30 /12 /décembre /2012 17:47

 

 

 

Boz centrafrique

 

                

 

                   Vlassov TATENE

                   15, route d’Arpajon

                     91 000 EVRY                                                    

 

                                                                                                  Le Général GARCIA

                                                                                                    Chef de mission de la CEEAC.

                                                                                                        Evry, le 30 décembre 2012.     

 

                                                Mon Général,


    J’ai le regret de porter à votre connaissance le sentiment de la majorité des centrafricains opprimés  par le régime tyrannique de BANGUI.


Depuis que vous dirigez la mission qui vous a été confiée, l’avez-vous exécutée avec   honneur ? Quand le régime de BANGUI s’opposait à l’opposition démocratique  de manifester, droit garanti par la constitution, qu’avez-vous fait ?


Les nombreux centrafricains qui disparaissent encore aujourd’hui, n’interpelle pas votre conscience ?


Le syndicat des Chefs des Etats de la CEEAC, les ONG de droits de l’homme sont muets  comme des carpes sur les exécutions extrajudiciaires ainsi que les disparitions. De fait, vous êtes complice de ce régime tyrannique.


Vous voulez entrer en conflit avec SELEKA, en vertu de quel mandat ?


Les menaces proférées à l’encontre de SELEKA sont à l’encontre du peuple qui tente de briser la tyrannie. En prenant une telle position, vous vous êtes discrédité, vous êtes i impartial.


Le peuple libre et souverain a le droit de choisir son chemin.


Je pense que votre pays, le Congo, qui une démocratie parfaite, n’acceptera pas votre discours.


Je tenais à vous faire  savoir notre sentiment sur votre discours.


Veuillez agréer, Mon Général, l’expression de mes sentiments distingués.

Partager cet article

Centrafrique-Presse.com