Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Sommaire

  • : centrafrique-presse
  • centrafrique-presse
  • : informations générales sur la république centrafricaine et l'Afrique centrale
  • Contact

Recherche

Liens

15 août 2012 3 15 /08 /août /2012 18:28

 

 

 

 

 

pont-Langbassi-un-an-apres-7.JPG 

 

pont-provisoire-Langbassi.jpg

 

Mercredi, 15 Août 2012 15:26

Le pont cassé de Langbashi dans le 6ème arrondissement vient de faire de nouvelles victimes ce 14 août 2012. 2 personnes sont mortes, une autre est grièvement blessée et reçoit des soins au service de réanimation à l’hôpital communautaire à Bangui. La quatrième victime est sortie indemne.

Le drame s’est produit aux environs de 23 heures dans le 6èmearrondissement de Bangui. Les passagers étaient à bord d’un véhicule de marque Mitsubishi L 200, immatriculé DA 136 LB, en provenance de M’Baïki.

Certaines sources indiquent que le véhicule appartient à un Abbé qui ne se trouvait pas à bord de la pick-up.

Selon les habitants du quartier Langbashi, « le chauffeur du véhicule ne savait pas que le pont s’était affaissé et donc il roulait en pleine vitesse. Au moment de freiner c’était trop tard. Le cri d’une habitante du quartier a réveillé les jeunes qui se sont mobilisés pour secourir les victimes. La tâche n’a pas été facile à cause de la profondeur du canal, et le manque de moyen de secours. Les pompiers, bien que dépourvus du matériel nécessaire ont aidé à extraire le corps du chauffeur coincé dans le véhicule ». Face à ces fréquents cas d’accidents, « la population de ce secteur demande au gouvernement d’assumer ses responsabilités ».

Depuis que le pont de Sapéké est cassé, aucune mesure de protection n’est prise par les autorités centrafricaines pour empêcher de pareils accidents. Selon les habitants du quartier Langbashi, le canal totalise à ce jour «  4 cas d’accidents mortels dont 2 de voiture et 2 cas des motos ».

 

NDLR : C’est la conséquence de la démission totale des autorités quant à leurs responsabilités. On est encore davantage écoeuré de savoir que Bozizé ait choisi de faire remettre rapidement son buste enlevé au Jardin du Cinquantenaire ou d’aller faire la bamboula du 13 août à Roissy que de s’occuper des problèmes cruciaux du pays.

Partager cet article

Centrafrique-Presse.com - dans Société