Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Sommaire

  • : centrafrique-presse
  • centrafrique-presse
  • : informations générales sur la république centrafricaine et l'Afrique centrale
  • Contact

Recherche

Liens

19 février 2013 2 19 /02 /février /2013 01:56

 

 

 

 

defenses-d-elephant-decouverte-par-l-armee-ougandaisen.JPG

 

 

TRISTE DECOUVERTE FAITE PAR L'ARMEE OUGANDAISE DANS LA JUNGLE CENTRAFRICAINE..!!!.

 


Kampala 15 fév (LNC)(AFP) - L'armée ougandaise a indiqué jeudi avoir découvert une cache contenant des défenses d'éléphants enfouies dans la jungle de Centrafrique probablement par des rebelles de l'Armée de résistance du Seigneur (LRA).



Cette découverte de la petite cache d'ivoire a été rendue possible grâce à une confidence faite par un déserteur de la LRA à une patrouille de l'armée ougandaise lancée à la recherche du chef du mouvement rebelle Joseph Kony, selon l'armée. "Ces défenses, sans doute enfouies par la LRA, se trouvaient dans un lieu éloigné au nord de Djema", une localité du sud-est de la Centrafrique, a indiqué un communiqué de l'armée. 


Le mouvement rebelle ougandais de l'Armée de résistance du Seigneur (LRA), un des plus sanglants d'Afrique centrale, se finance grâce au braconnage des éléphants et la contrebande d'ivoire, ont récemment indiqué des diplomates et militants aux Nations Unies. 

 
Ce groupe, qui compte aujourd'hui 250 hommes, a mené durant 25 ans une rébellion féroce contre le gouvernement ougandais. La LRA est active dans le nord de l'Ouganda depuis 1988, mais ses combattants se sont installés depuis 2005 dans le nord-est de la RDC, ainsi qu'en Centrafrique et au Soudan du Sud. Les rebelles sont tristement célèbres pour des pillages, viols, mutilations, meurtres et enrôlements forcés d'enfants ensuite utilisés comme soldats et esclaves sexuels. 


L'armée ougandaise, appuyée par une centaine de soldats américains des Forces spéciales, mène une chasse à l'homme pour retrouver Joseph Kony dans cette jungle peu peuplée. Dans son communiqué, l'armée ougandaise a indiqué que des représentants de l'armée américaine ont "à leur disposition les défenses d'éléphant" et sont en contact avec les autorités centrafricaines pour les leur remettre.

Partager cet article

Centrafrique-Presse.com - dans Annonces et divers