Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Sommaire

  • : centrafrique-presse
  • centrafrique-presse
  • : informations générales sur la république centrafricaine et l'Afrique centrale
  • Contact

Recherche

Liens

19 avril 2012 4 19 /04 /avril /2012 01:06

 

 

 

 

Fibreoptic.jpg

Alingue--Jean-Claude-Brou-de-la-Banque-Mondiale.jpg

 

(Agence Ecofin) - Un accord sur le financement du programme régional de réseau de télécommunications haut débit en Afrique centrale a été signé par le représentant de la Banque mondiale au Tchad, Jean-Claude Brou, et le ministre tchadien du Plan, de l’Economie et de la Coopération internationale, Bédoumra Kordjé.

L’accord concerne la mise en œuvre d’un projet à caractère régional entre le Tchad et la République centrafricaine, pour améliorer l’accès et l’utilisation des services du réseau de fibre optique et réduire leurs coûts.

Globalement estimé à 15 milliards de francs CFA (30 millions de dollars), le projet vise à construire un réseau de 1202 km entre N’Djaména et le Soudan et de 334 km entre Doba, Bemal et la Centrafrique.

La participation financière du Tchad se chiffre à 4 milliards de FCFA (8 millions de dollars).

Intervenant quelques jours après l’inauguration, par le président tchadien Idriss Déby, de la connexion à la fibre optique du Cameroun, cet accord va aider le Tchad, pays enclavé, à sortir de sa situation géographique défavorable.

 

Fibre optique

Une fibre optique est un filen verre ou en plastique très fin qui a la propriété d'être un conducteur de la lumière et sert dans la transmission de données. Elle offre un débit d'informationsnettement supérieur à celui des câbles coaxiaux et supporte un réseau « large bande » par lequel peuvent transiter aussi bien la télévision, le téléphone, la visioconférenceou les données informatiques.

Le principe de la fibre optique a été développé dans les années 1970 dans les laboratoires de l'entreprise américaine Corning Glass Works (actuelle Corning Incorporated).

Entourée d'une gaine protectrice, la fibre optique peut être utilisée pour conduire de la lumière entre deux lieux distants de plusieurs centaines, voire milliers, de kilomètres. Le signal lumineux codé par une variation d'intensité est capable de transmettre une grande quantité d'informations. En permettant les communications à très longue distance et à des débits jusqu'alors impossibles, les fibres optiques ont constitué l'un des éléments clef de la révolution des télécommunications optiques. Ses propriétés sont également exploitées dans le domaine des capteurs (température, pression, etc.), dans l'imagerieet dans l'éclairage.

Un nouveau type de fibres optiques, fibres à cristaux photoniques, a également été mis au point ces dernières années, permettant des gains significatifs de performances dans le domaine du traitement optique de l'information par des techniques non linéaires, dans l'amplification optique ou bien encore dans la génération de supercontinuums utilisables par exemple dans le diagnostic médical.

Dans les réseaux informatiques du type Ethernet, pour la relier à d'autres équipements, on peut utiliser un émetteur-récepteur.

 

Partager cet article

Centrafrique-Presse.com - dans AFRIQUE