Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Sommaire

  • : centrafrique-presse
  • centrafrique-presse
  • : informations générales sur la république centrafricaine et l'Afrique centrale
  • Contact

Recherche

Liens

21 décembre 2009 1 21 /12 /décembre /2009 00:59


carte_tchad_lac_fitri_432.gif

 LIBREVILLE  (AFP) - dimanche 20 décembre 2009 - 20h39 - Un officier tchadien a été blessé dimanche lors d'un échange de tirs avec un groupe d'hommes armés qui a attaqué dans l'est du Tchad un convoi logistique de la Minurcat, la mission de l'ONU dans le pays, a annoncé cette organisation.

"Un convoi logistique de la Minurcat, composé de trois véhicules civils, a été la cible d'une attaque ce (dimanche) matin par quatre hommes armés non identifiés sur la route menant de Goz Beïda à Koukou Angarana", affirme la Minurcat dans un communiqué reçu par l'AFP à Libreville.

La localité de Koukou Angarana, située à une cinquantaine de 50 km au sud-est de Goz Beïda, abrite un camp d'environ 20.000 réfugiés soudanais et polarise des sites de déplacés tchadiens estimés à 40.000 personnes, d'après des humanitaires.

Selon la Minurcat, les assaillants ont réquisitionné un des véhicules du convoi "sous la menace des armes" avant de prendre la fuite. Ils ont été poursuivis par une patrouille du Détachement intégré de sécurité (DIS), les policiers et gendarmes formés par l'ONU pour veiller sur les camps de réfugiés.

La patrouille du DIS a pu récupérer le véhicule mais "lors de l'échange de tirs qui s'en est suivi, un officier du DIS a été blessé", ajoute la mission onusienne, sans précision sur la gravité de ses blessures.

Aucun autre bilan n'a été fourni.

Un convoi armé comprenant des services médicaux d'urgence a été dépêché sur les lieux par la Minurcat "afin de ramener le personnel et le matériel roulant vers la base", tandis que le DIS a envoyé sur place "deux unités de patrouille supplémentaires afin de sécuriser la zone de l'incident", selon le communiqué.

La Minurcat, qui a pris le 15 mars 2009 le relais de la Force européenne Eufor, est chargée d'assurer la sécurité des déplacés dans l'est du Tchad et le nord-est de la Centrafrique, de favoriser leur retour volontaire et de faciliter l'aide humanitaire.

L'est du Tchad abrite des camps de réfugiés venus du Darfour (ouest du Soudan), en guerre civile, ainsi de la Centrafrique, mais également des déplacés tchadiens, estimés globalement à 450.000 personnes.

Copyright © 2009 AFP

 

Partager cet article

Centrafrique-Presse.com - dans AFRIQUE