Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Sommaire

  • : centrafrique-presse
  • centrafrique-presse
  • : informations générales sur la république centrafricaine et l'Afrique centrale
  • Contact

Recherche

Liens

22 novembre 2010 1 22 /11 /novembre /2010 01:14

 

 

 

 

Boziz--et-Ndoutinga-.jpg

 

 

Bangui, 21 nov (C.A.P) – Le tristement célèbre et l’indéboulonnable argentier et ministre des mines de Bozizé depuis son coup d’Etat du 15 mars 2003 jusqu’à ce jour, vient d’être choisi par le même Bozizé pour être son Directeur National de campagne (DNC) pour les élections de 2011. C’est à l’issue d’un conclave de quarante et huit heures réuni autour de Bozizé à Boali avec toute sa majorité présidentielle.

En 2005, la désignation du DNC de Bozizé avait suscité beaucoup de problèmes au sein de son camp et de son clan familial. Pour mettre tout le monde d’accord car Jean Eudes Téya s’y voyait alors que Bozizé avait déjà nommé Fidèle Ngouandjika, autant de choix qui ne semblaient pas satisfaire son clan, il avait fini par nommer DNC Job Isima, actuellement ambassadeur de Centrafrique à Kinshasa après avoir exercé momentanément les fonctions de Secrétaire général de la présidence.

La désignation de Ndoutingaï comme DNC pour les élections de 2011 signifie clairement que Bozizé a voulu tirer leçon des détournements d’argent imputés à tort ou à raison à la clique de Fidèle Ngouandjika, Henri Grothe et consorts à qui il avait confié l’animation de sa campagne électorale de 2005. Finalement Bozizé a compris qu'il lui faudra revenir à son cercle familial, Ndoutingai étant son plus gros pourvoyeur d’argent mafieux.

Pour les élections de 2011, le budget de plusieurs milliards de francs de F CFA qu’ils ont mis en place pour le KNK impose que la campagne de Bozizé ne  soit plus jamais confiée à des sangsues financières ou des gloutons, à la grande déception de la bande rivale constituée derrière Francis Bozizé avec Jean Eudes Téya, Fidèle Ngouandjika, Thierry Maléyombo, Aurélien Simplice Zingas pour ne citer que ceux-là.

Toujours dans le chapitre des élections, c’est l’ancien Premier Ministre l’inénarrable Elie Doté et non moins conseiller mafieux à la présidence que Bozizé a choisi comme son suppléant pour les élections législatives où il est également candidat dans le quatrième arrondissement de Bangui.

 

NDLR : Ci-dessous, nous publions la composition du cabinet de Sylvain Ndoutingaï et les noms des cadres du  Ministère d’Etat chargé des Mines, de l’Energie et de l’Hydraulique dont il a la charge. La consonance des noms de cette liste ne fait aucun doute sur le critère tribaliste (Gbaya presque exclusivement) qui a prévalu pour les recrutements dans ce département ministériel où il va sans dire que beaucoup de miel doit également couler. Cette situation très enviée explique aussi sans aucun doute la longévité exceptionnelle de Sylvain Ndoutingaï à la tête de ce ministère dont les activités mafieuses de prédation et de pillage des ressources minières(or, diamant et uranium notamment) du pays par Bozizé et son complice et son parent Ndoutingaï pour leur unique profit personnel, sont au cœur de la mauvaise gouvernance de leur régime. Ce n’est donc par le pur des hasards que c’est le même Sylvain Ndoutingaï que Bozizé vient de choisir comme son Directeur National de  Campagne.

 

A)    Cabinet du Ministre d’Etat

Directeur de cabinet : Namsio Obed

Chargé de mission Mines : Béangaï Nathan

Directeur des Ressources humaines : Namkoissé Raymond

Gestionnaire R

égisseur : Namgana Aurélie

Directeur CECAJ : Nambengba Alexis

Attaché de protocole et communication : Ganaï Alain

B)    Directeurs généraux (Services centraux)

DG des Mines : Feigoudozoui J. Sylvain

DG Energie : Ngaye Yankoisse Privat

DG Hydraulique : Guébanda Sylvain

C)    Directeurs généraux des Offices publics et Agences

DG ENERCA : Tozoui Samuel

DG SODECA : Bénam Beltoungou Rufin

DG ASRP : Guéréngaï Eddy

DG SOCAPS : Dimbélé Mathurin

DG ARSEC : Boti Jacques

DG ANEA : Sallet Backo

DG ANR : Guido Gilbert

DG COMIGEM : Kongaï Moidokana Firmin

DG ORGEM : Nganaré Aimé

Partager cet article

Centrafrique-Presse.com - dans Politique