Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Sommaire

  • : centrafrique-presse
  • centrafrique-presse
  • : informations générales sur la république centrafricaine et l'Afrique centrale
  • Contact

Recherche

Liens

13 septembre 2010 1 13 /09 /septembre /2010 23:03

 

 

080710rebelles-lra

 

 

Radio Ndéké Luka Lundi, 13 Septembre 2010 16:47

 

Les éléments de l’ex-rébellion de l’UFDR (Union des forces démocratiques et républicaines de Zacharia Damane) branche rebelle ayant signé l’accord de paix de Bangui, associés aux éléments d’autodéfense de Ouadda-Djallé ainsi que des forces armées centrafricaines (FACA) étaient tombés dans une embuscade des éléments rebelles de la LRA de Joseph Kony, le samedi 11 septembre 2010 à 70 km de Sam Ouandjà. L’embuscade a eu lieu au moment où ces éléments en fusion pourchassaient les Tongo-tongo de Joseph Kony qui avaient attaqué lundi 06 et mardi 07 la ville de Ouadda-Djallé dans la Vakaga.

 

Les combats ont duré entre 6 h et 10 h (07H et 11H GMT) du matin soit 4 heures de temps. D’après un bilan provisoire fourni à Radio Ndeke Luka par le Colonel Issa Issaka, sous-chef d’Etat-major de l’UFDR, commandant l’opération, il y a 2 morts et 7 blessés dans le rang des forces régulières, 20 morts, plusieurs blessés et 4 prisonniers du côté des Tongo-Tongo (appellation locale de la LRA).

Suite à la non acceptation des éléments de la MINURCAT (Mission des nations unies en République centrafricaine et au Tchad) de transporter les blessés à bord de leurs 2 hélicoptères, l’Etat-Major de l’UFDR a interdit le 12 septembre 2010 à la mission onusienne de patrouiller dans les zones à insécurité sous son contrôle, a fait savoir la source citée ci-haut.

Une mission conduite par Bernardin Yongo, secrétaire général par intérim de la préfecture de Vakaga, représentant le sous-préfet de Birao, a quitté Birao ce 13 septembre, à destination de Sam Ouandja en vue de trouver un terrain d’entente.

Depuis l’attaque du 6 septembre dernier à Ouadda Djallé, les éléments de l’ex-rébellion de l’UFDR, ceux de l’autodéfense de Ouadda-Djallé et les forces armées centrafricaines se sont fusionnés pour pourchasser les éléments rebelles de la LRA qui sèment la terreur dans la région.

 

Partager cet article

Centrafrique-Presse.com - dans Nation